transfiguration

CHANTS:

* "Dieu nous appelle du fond des temps"( lorsque les ténèbres s'enfuiront de nos coeurs, la lumière jaillira). Texte: Mannick. Musique:Jo Akepsimas.
* "Tu es le Dieu des grands espaces".

PRIERES:

*"Notre Père"
* "Un Père"
* "Mon Père, je m'abandonne à toi"
* "Voir ta face ensoleillée"




1-Essayer d'expliquer le mot transfiguration en prenant des exemples dans la vie de tous les jours.


*Parfois, nous reconnaissons que nous sommes pécheurs, nous le regrettons et nous décidons vraiment de changer de vie et de devenir meilleurs... Nos amis, nos parents, en nous regardant, s'étonnent, puis s'émerveillent. Ils disent:" Il a changé! Il est transformé! Il est plus calme, plus généreux, plus attentionné,..."
"Et toi, cela t'est-il arrivé?" (Temps de réflexion)

*D'autres fois, ce sont des rencontres qui nous transforment sans que l'on ne s'en aperçoive vraiment... Après avoir partagé du temps avec des êtres avec qui l'on se sent bien, on revient métamorphosé, le coeur tout joyeux, rempli de rires et de chants, de paroles agréables, prêt à donner du bonheur tout autour de nous. Comme si, le temps d'une rencontre, notre vie s'était embellie.
Nos ami(e)s, nos parents s'en rendent compte. Ils disent:" Qu'est-ce que tu es belle aujourd'hui!" ou "Tu rayonnes de bonheur!" ou encore ils se posent la question:" Mais d'où reviens-tu? On dirait que tu as vu quelque chose de merveilleux!". On peut aussi entendre:" Tu n'es plus le même!"
"Et nous, certaines rencontres nous ont-elles transformés?" (Temps de réflexion)

*Lorsque l'on est transformé et que l'on subit un embellissement vers plus de joie, de bonheur, de bonté, de générosité,..., on dit que l'on est transfiguré.
La transfiguration, c'est un éclat, un rayonnement inhabituel qui nous habite, une métamorphose vers plus de Beauté... Notre visage, notre vie, la vie qui nous entoure semblent soudain plus lumineux!
Petit exemple bien terrestre. Le soleil est toujours rayonnant et lumineux, même s'il se cache derrière les nuages... On ne peut donc pas dire qu'il soit transfiguré. Par contre, lorsqu'il brille sur un coin du jardin qui a été longtemps dans l'obscurité, il transforme cet endroit! Celui-ci devient plus beau, plus éclatant, plus lumineux et l'on y découvre des couleurs nouvelles, des trésors oubliés... Le petit coin de jardin est comme transfiguré! LA LUMIERE TRANSFIGURE!
Autres exemples plus humains Corentin est un petit garçon effacé, un peu triste. A l'école, il ne sourit pas; il a l'air malheureux. Mais lorsque sa maman arrive pour le chercher le soir, on dirait qu'un soleil se lève pour illuminer son visage: ses yeux, sa bouche, ses lèvres, tout se met à sourire en lui. Il est comme transfiguré! L'AMOUR TRANSFIGURE!
Lorsque l'on pardonne ou que l'on demande pardon, lorsque l'on se réconcilie avec quelqu'un, c'est comme si tout devenait plus beau, plus léger, plus pur! Le monde semble transfiguré! LE PARDON TRANSFIGURE!


Les rencontres dans l'amour ou l'amitié transfigurent, rendent plus joyeux, plus éclatants... Si de telles rencontres peuvent nous transformer, nous épanouir, nous illuminer de joie, de rires et de bonheur, si de telles rencontres peuvent enflammer notre coeur, qu'en est-il de la rencontre avec Dieu qui est tout Amour?



2-La transfiguration avec les plus petits.


Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il les emmène sur une haute montagne.
Jésus est transfiguré devant eux: ses vêtements deviennent resplendissants.
Du ciel, une voix se fait entendre: "Celui-ci est mon fils bien-aimé. Ecoutez-le!"


Image transfiguration jesus Image transfiguration jesus Image transfiguration jesus


Retrouve la phrase à retenir:

Image transfiguration jesus

Jésus est le fils bien-aimé de Dieu. Il est le "modèle" à suivre, le guide, la lumière.


En t'aidant des pointillés, refais le dessin puis colorie:

Image transfiguration jesus



3-Evangiles de la transfiguration: Marc(9,1-10) ou Matthieu (17, 1-9).


En image:

Image transfiguration jesus


Evangile selon Marc (Marc 9, 1-10). La suite du texte parlant de Elie se trouve plus bas.

Et il leur disait : « Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venu avec puissance. »
Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus: «Rabbi, il est bon que nous soyons ici! Dressons donc trois tentes: une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.» De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!»
Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire: «ressusciter d’entre les morts».
"Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés"


Evangile selon Matthieu (Matthieu 17, 1-9). La suite du texte parlant de Elie se trouve plus bas.

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart, sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.
Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui.
Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! »
Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte.
Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! »
Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul.
En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »
"Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés"


Améliorer la compréhension des évangiles en posant des questions:


*Quels sont les personnages du texte?
Les personnages sont:
->Jésus.
->Pierre, Jacques et Jean (trois amis de Jésus, trois disciples.)
->Moïse celui qui parle à Dieu, qui l'écoute et qui transmet la parole à l'homme (Loi, 10 commandements), le sauveur qui libère tout un peuple de l'esclavage, le guide qui conduit vers le Terre Promise,...
->Elie, lui, était un grand prophète. Il était Serviteur de Dieu. C'était un grand priant. Il savait parler avec Dieu, passer du temps avec Lui, discuter avec Lui, Lui demander, l'écouter ... Il savait aussi guider les hommes vers Dieu ; il voulait les entraîner dans une relation personnelle avec Dieu.
Moïse et Elie ne vivent pas à l'époque de Jésus. Ils sont "passés" dans l'au-delà depuis bien longtemps déjà.

Donc trois personnages bien terrestres, enracinés dans l'humanité: les disciples. Deux personnages célestes, vivants dans L'Intimité de Dieu: Moïse et Elie. Un personnage entre deux mondes: Jésus. Pour les disciples, Jésus est à la fois céleste ( puisqu'il s'entretient avec deux grands prophètes disparus) et terrestre (puisqu'il vit avec ses disciples).


Où vont-ils?
Jésus emmène ses disciples à l'écart, sur une haute montagne.
Lorsque Jésus part à l'écart, c'est qu'il se sépare du monde des hommes pour rejoindre L'Intimité de sa vie et pour s'unir à Lui dans la prière. Dans le texte, la haute montagne dit la "Transcendance Divine". (Le mot montagne dit le "lieu" élevé; l'adjectif "haute" amplifie l'altitude de ce lieu. Cela pour dire que Dieu dépasse tout).
L'Eternel est transcendant et pourtant Il est accessible à l'homme.( Jésus emmène certains disciples). A l'inverse des "rois" de notre monde ( dépassant les autres par leur richesse, leur pouvoir, leur gloire,...) qui s'éloignent du peuple des hommes au fur et à mesure de leur " ascension", L'Eternel reste proche de l'homme, abordable...
Jésus emmène Pierre, Jacques et Jean... Il invite ses amis à le suivre et à se laisser entraîner sur le chemin de la prière.


Que se passe-t-il?
Jésus est transfiguré. La prière (proximité divine) transforme, illumine Jésus, et les disciples s'en aperçoivent. ( Il est bon de noter que les disciples voient, même si ce n'est que pour un court instant. On pourrait dire qu'ils sont eux-mêmes transfigurés).
Le texte nous dit que les vêtements de Jésus deviennent resplendissants, d'une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Il faut rappeller que dans l'antiquité, le vêtement était signe de la vie même de la personne, de son intériorité... Les témoins de la scène cherchent à nous dire que c'est la vie de Jésus qui est transfigurée, transformée profondément. Son intériorité est resplendissante... Son être en devient rayonnant.
Si Jésus invite ses amis à le suivre, c'est parce qu'il les croit capables d'entamer ce chemin de dialogue, de relation, cette marche vers une Autre Présence Toute de Lumière et de Pureté...


Qui transfigure Jésus?
C'est Dieu.


Le texte ne nomme pas Dieu une seule fois. Comment peut-on être sûr qu'il s'agit de Lui?
Dans la Bible, certains mots disent la présence de Dieu:
---->Le septième jour: Les mots "six jours après", nous disent que nous sommes le septième jour. (Le septième jour, L'Eternel appelle Moïse du sein de la nuée (EX 24,16). La création s'effectue en sept jours. Le septième jour est le jour du sabbat, jour consacré à Dieu,...)
---->La haute montagne: dit la Transcendance.
---->La nuée: C'est un attribut de Dieu. Ici, la nuée couvre Jésus et les disciples de son ombre. On ne peut voir Dieu Pleinement: voir Dieu, c'est mourir!
---->La voix sortant de la nuée:
---->La frayeur des disciples: Ce que Le premier Testament appelle la frayeur, la crainte de Dieu, c'est le sentiment de La Transcendance divine. Il existe une distance infinie entre l'amour de l'homme et celui de Dieu
---->La présence de Moïse et d'Elie: A l'époque de Jésus, Moïse et Elie étaient des grands personnages considérés comme proches de Dieu. En faisant converser Jésus, Moïse et Elie sur un même pied d'égalité, les disciples disent que Jésus est proche de Dieu.
---->Le bonheur de Pierre: "Il est heureux que nous soyons ici!"
---->La blancheur venue d'un autre monde.


Qui voit la transfiguration?
Pierre, Jacques et Jean.


Comment la décrivent-ils?
*En hauteur: tout ceci pour dire que marcher vers Dieu, c'est Grandir, s'Elever. Bien sûr, la marche n'est pas facile; elle demande des efforts, du courage, de la persévérance,... (Pour arriver en haut d'une montagne, il nous faut escalader). N'oublions pas que nous avons une aide, celle de la prière.
*Les vêtements de Jésus deviennent resplendissants, d'une blancheur inconnue sur terre: ceci nous dit la pureté venue d'un "autre monde". La transfiguration de Jésus vient bien de Dieu.
*Jésus s'entretient avec Moïse et Elie, deux hommes ayant été proches de Dieu. Les disciples nous disent que pour eux, Jésus est un proche, un intime de Dieu.
*D'ailleurs, une voix se fait entendre. Celle-ci dit L'Intimité qui existe entre Dieu et Jésus: " Celui-ci est mon fils bien aimé."
*La nuée couvre Jésus et les disciples; elle dit Dieu présent, mais non Pleinement puisqu'il reste en partie caché aux hommes.


*Comment réagissent les disciples?
Pierre aimerait rester dans cette Intimité, dans ce bonheur plus grand que tout. Il envisage de s'y installer pendant un certain temps: "Dressons trois tentes!". Il est heureux, mais il n'a pas véritablement compris.Il lui faut encore écouter Jésus: "Ecoutez-le!"


*Comment se termine l'histoire?
Jésus "redescend de la montagne" ( Il faut savoir quitter L'Intimité divine pour rejoindre la terre des hommes.). Les disciples suivent mais n'ont pas vraiment compris. L'évangile qui suit le dit bien: "Pourquoi n'avons-nous pas pu le chasser?"... Jésus répond: "Ce genre d'esprit rien ne peut le faire sortir sinon la prière.", Marc (9-28,29). Les disciples ne sont toujours pas entrés dans une véritable démarche de prière (qui est abandon: tel Jésus, il faut se laisser transformer: "il fut transfiguré!")... Ils vivent encore dans la "mort", dans l'obscurité, loin de La Lumière de Dieu. Avant de parler, il leur faut comprendre et pour comprendre, il leur faut renaître, il leur faut ressusciter d'entre les "morts"... en prenant le chemin humble de l'abandon...


Transfiguration: Petit bilan:


La Bible a été écrite pour le bonheur des hommes. Dans les Evangiles, le récit de la transfiguration est un encouragement à marcher sur le chemin de la prière, sur le chemin du coeur à coeur. Prier, c'est ne plus jamais être seul; c'est tourner notre regard vers Le Tout Autre et Le laisser, un peu plus chaque jour, transformer en nous ce qui est "mort", ce qui est obscurité, tristesse, manque,... Et ceci, non pas pour notre "gloire" personnelle, notre "intronisation", notre "bonheur" égoïste, mais pour trouver la force de nous tourner vers les autres (Jésus descend de la montagne) pour y semer un peu de la lumière reçue, un peu de l'espérance...

Image transfiguration jesus



4-Au sujet d'Elie: Suite du texte de la transfiguration Marc 9 11-13:


Le texte: Marc 9 11-13

Les disciples interrogeaient Jésus: «Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord?»
Jésus leur dit: «Certes, Élie vient d’abord pour remettre toute chose à sa place. Mais alors, pourquoi l’Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l’homme, qu’il souffrira beaucoup et sera méprisé? Eh bien! je vous le déclare: Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu, comme l’Écriture le dit à son sujet.»
"Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés"


Le texte: Matthieu 17, 10-13

Les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place.
Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. »
Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.
"Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés"


Quelques idées:

Les disciples ont été témoins de la transfiguration de Jésus, ils se souviennent aussi de certaines paroles de Jésus difficiles à accepter:
Exemple: "Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué,..."
Au fond d'eux, la question: "Jésus est-il le messie attendu?" est toujours là. Alors, ils écoutent, ils cherchent, ils questionnent. Les disciples connaissent les écritures et écoutent les scribes. Ils savent qu'avant l'arrivée du messie un précurseur doit arriver: "Voici, j'envoie mon messager pour qu'il fraye un chemin devant moi." Ml 3,1 Ils savent aussi que ce messager doit être Elie: "Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n'arrive le Jour de Yahvé." Ml 3,23
Ils savent aussi qu'Elie n'est pas revenu... et donc que le messie ne peut pas encore arriver. Ils en parlent à Jésus...

Celui-ci met en relief les deux manières de lire la Bible pour les disciples. Certaines phrases sont importantes à leurs yeux, il ne faut donc pas y toucher, il faut les garder précieusement, au mot à mot. D'autres phrases les gênent, les choquent, ils ne veulent pas y croire. Ils les oublient. Par exemple celles parlant d'un messie souffrant:

Mon serviteur réussira, dit le Seigneur, il montera, il s'élèvera, il sera exalté! La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu'il ne ressemblait plus à un homme; il n'avait plus l'aspect d'un fils d'Adam (.....)
Devant Dieu, le serviteur a poussé comme une plante chétive, enracinée dans une terre aride. Il n'était ni beau ni brillant pour attirer nos regards, son extérieur n'avait rien pour nous plaire. Il était méprisé, abandonné de tous, homme de douleurs, familier de la souffrance, semblable au lépreux dont on se détourne; et nous l'avons méprisé, compté pour rien. Pourtant, c'étaient nos souffrances qu'il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu'il était châtié, frappé par Dieu, humilié. Or, c'est à cause de nos fautes qu'il a été transpercé, c'est par nos péchés qu'il a été broyé. Le châtiment qui nous obtient la paix est tombé sur lui, et c'est par ses blessures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous. Maltraité, il s'humilie, il n'ouvre pas la bouche: comme un agneau conduit à l'abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n'ouvre pas la bouche. Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s'est soucié de son destin? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à cause des péchés de son peuple. On l'a enterré avec les mécréants, son tombeau est avec ceux des enrichis; et pourtant il n'a jamais commis l'injustice, ni proféré le mensonge. Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. Mais, s'il fait de sa vie un sacrifice d'expiation, il verra sa descendance, il prolongera ses jours: par lui s'accomplira la volonté du Seigneur. À cause de ses souffrances, il verra la lumière, il sera comblé. Parce qu'il a connu la souffrance, le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs péchés. C'est pourquoi je lui donnerai la multitude en partage, les puissants seront la part qu'il recevra, car il s'est dépouillé lui-même jusqu'à la mort, il a été compté avec les pécheurs, alors qu'il portait le péché des multitudes et qu'il intercédait pour les pécheurs.
Isaïe 52,13-53,12

Jésus ne lis pas la Bible à la manière des disciples. Il lit la Bible avec l'Esprit de Dieu pour le guider.
--->Il sait que la souffrance fait partie de toute vie. Il sait aussi que l'accueil de l'Esprit Saint, même pleinement, ne supprime pas cette souffrance, mais qu'il aide à supporter cette souffrance et à avancer sur le chemin. Le messie peut donc souffrir mais dans cette souffrance, il sera aidé, accompagné car le messie est accueil de l'Esprit Saint.
-->Jésus sait aussi qu'un précurseur doit venir avant l'arrivée du messie. Alors, il se souvient qu'il a lui-même été disciple un jour, avant de partir sur les routes. Il a écouté et suivi Jean-Baptiste. Il s'est même fait baptisé par ce dernier dans les eaux du Jourdain. Jean-Baptiste, comme un nouvel Elie, a été son précurseur. Jésus répond donc aux disciples qu'Elie est déjà venu.



5-Evangiles précédant et suivant la Transfiguration de Jésus:


***Avec l'aveugle de Bethsaïde, nous avons vu que Jésus cherche à nous conduire, à nous entraîner vers Dieu qui est Toute Lumière, Tout Bonheur. Pour cela, Jésus veut bien nous prendre par la main pour nous conduire. Mais sommes-nous prêts à quitter certaines choses pour cela, sommes-nous prêts à nous dépasser? Il faut parfois, pour grandir, pour fructifier abondamment, oser quitter nos lieux de vies, notre solitude, certaines de nos habitudes qui sont enfermement, obscurité, petite mort.
Dans l'évangile de la Transfiguration, les disciples ont quitté leurs habitudes (ils sont partis), ils se sont laissés conduire par Jésus ("Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène"), ils se sont dépassés ( Jésus les emmène sur une haute montagne). Et maintenant, ils sont entourés de lumière!

***Dans l'évangile précédant la Transfiguration, Pierre dit à Jésus qu'il est le messie. Mais Pierre ne voit pas avec netteté. Il n'a pas la même idée que Jésus quant à la signification du mot messie. Pour Jésus, Le Fils de l'homme peut, comme tous les hommes, souffrir, être rejeté, mourir. Mais il peut vivre tout cela et rester dans La Lumière Divine en renonçant à lui-même, en "perdant" sa vie pour l'annonce de La Bonne Nouvelle ( "Celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera!"). Pour Jésus, le messie, c'est l'être qui se donne, qui s'abandonne, qui ne garde rien pour lui et qui laisse toute la place à l'Esprit Saint; c'est l'être "transparent". C'est celui qui se laisse traverser par La Lumière de Dieu pour qu'elle aille toucher d'autres hommes.
Dans l'évangile de la Transfiguration, les disciples ont devant eux un homme transfiguré. Jésus laisse passer La Lumière de Dieu. En ce jour, ils peuvent dire qu'il est messie.

***Dans l'évangile suivant la Transfiguration, les disciples essaient de suivre Jésus, de renoncer un peu à eux-mêmes, de prendre du temps pour les malades, de les guérir. Mais ils sont inefficaces ("J'ai demandé à tes disciples d'expulser cet esprit mais ils n'ont pas réussi."). Ils ne comprennent pas pourquoi ils n'ont pas pu guérir un malade ("Pourquoi est-ce que nous, nous n'avons pas pu l'expulser?"). Jésus leur répond que l'important, c'est la prière.
Prier, être persévérant dans la prière, rester avec Dieu en toute circonstance, n'est ce pas la clé qui nous aidera à toujours semer Les Graines du Royaume de Dieu autour de nous? (Graines de paix, de pardon, de guérison, de bonheur,....). Remplis la clé ci-dessous avec les fruits de la prière.

Image transfiguration jesus Image transfiguration jesus



6- Idées jeu: Dominos de la transfiguration:


Pour les plus jeunes, on reconstitue le texte en jouant au jeu des dominos. Cliquer sur le lien:
Dominos de la Transfiguration



7-Vitrail de la transfiguration:


Image transfiguration jesus


Les enfants reconnaîtront sans doute les personnages: en bas les trois disciples, au centre Jésus, en haut Moïse avec les tables de la loi et le prophète Elie. La main sortant du ciel représente Dieu.
Pour l'artiste, les disciples sont encore bien "bas" dans leur ascension de la "Montagne de Dieu". Mais leur regard et leurs mains dirigés vers le haut prouvent qu'ils sont en chemin... Jésus, lui, est au-dessus; un rayon divin tombe sur lui (auréole: sainteté). Mais il reste attaché au monde des hommes: on le sent proche d'eux par sa position intermédiaire et aussi par ses mains ouvertes. Plus haut, déjà séparés de la terre (Moïse flotte dans le ciel), Moïse et Elie vivent dans la Lumière de Dieu. Ils restent présents auprès des hommes par le Premier Testament.



8-Mots croisés de la transfiguration:


Image transfiguration jesus


Réponses: Montagne, Moïse, Fils, Elie, frayeur, transfiguré, tente, Pierre, écart, rabbi, aime, Jean, nuée, ombre.



9-La transfiguration dans nos vies:


Nous sommes invités à nous élever vers le Beau, le Bien, l'Amour...
Dans nos journées, il y a de belles et bonnes choses. Certaines de nos actions, même minuscules, sont petites flammes, petites lumières pour les autres, rayons de soleil... Ce sont ces actions qu'il faut développer, qu'il faut exhausser, qu'il faut semer. Et tout ceci avec l'aide de Dieu...
*Chacun cherchera dans sa vie les petites lumières déjà semées et à renouveler...
*Comment s'imagine-t-on la transfiguration (De Jésus ou du monde des hommes)? Encourager chacun à créer...
Ci-dessous, un exemple d'enfant CM2: collage et coloriage.


Image transfiguration jesus


*Pour ceux qui n'aiment pas dessiner, on pourra proposer de créer un texte "résumé".


Image transfiguration jesus



10-Voir aussi:


Voir aussi en Bricolages. Cliquer sur le lien: Bricolage transfiguration.

Voir aussi en Célébrations. Cliquer sur le lien: Célébrations

Voir aussi en Célébrations: Feuilles dominicales année B. Cliquer sur le lien: Feuilles dominicales