sacrement, eucharistie, communion, caté , idées caté , caté, catechese, catechisme

Sortir



Prévoir:


*Cette rencontre est importante pour bien comprendre la suite (repas de Pâque, Eucharistie). Ne pas passer à côté. Prévoir deux rencontres: la première se terminant avec Abraham.
*Photocopies, colle, ciseaux, cutter, feuilles canson noires et blanches, crayon argenté ou doré, crayons feutres et couleurs.


Chants possibles:

*Allume un feu d'amour.
*Sans Toi, je suis...
*Ta Parole Seigneur.
*Dieu nous appelle du fond des temps.
*Tu es Le Dieu des grands espaces.


Prières:


*Celui qui grandit avec Dieu.
*Je rêvais...
*Psaume 22
*Je suis là...
*L'oisillon.
*Une source sans fin.


Coloriages:


Voir dans images et coloriages: Premier Testament: Abraham, Moïse.

__________________________________________________


ECHANGE:



*Imagine que tu sois enfermé dans ta maison avec ta famille... les volets clos... sans moyen de communication avec l'extérieur (ordi, télé, téléphone,...).
Comment le vis-tu? Que penses-tu?

*Nos petites pistes:
"Je vois toujours la même chose, les mêmes gens. Au bout d'un moment, je m'ennuie; je n'ai plus rien à faire."
"La maison est trop petite pour moi. Je ne peux plus courir et bouger comme je veux. Je suis de mauvaise humeur."
"C'est comme quand je suis malade; c'est lourd! J'ai hâte de revoir d'autres gens."
"J'aurais envie d'ouvrir les volets pour partir, pour m'échapper."
"Je crois que j'en ai vite assez et je me mets à détester tout ce qui m'entoure."
"C'est pas intéressant; c'est dur."
"Au bout d'un moment, on doit tous se disputer, on doit mal respirer."
"Je trouve que la vie n'est pas bien et j'ai envie de sortir."

*Nos conclusions:
Lorsque nous sommes enfermés longtemps dans une maison, tout devient gris autour de nous. La vie semble plate, sans saveur, triste, ennuyeuse, inutile, sans avenir; on se sent comme en prison, comme privé de liberté. La vie n'est plus la vie... Nous aspirons à autre chose et nous avons envie de nous échapper.






LE DIEU D'ABRAHAM::

(On pourra rappeler brièvement la place d'Abraham: père des croyants, puis lire le petit texte de La Genèse (Gen 15,5).)



Abram est à l'intérieur.
->A l'intérieur de sa maison, dans l'intimité, entouré de ceux qu'il aime, dans son petit confort, dans une certaine sécurité, dans une certaine connaissance... mais aussi dans un espace limité, peut-être un peu fermé.
->Dans le texte, on sent aussi qu'Abram est dans l'Intimité de Dieu: il lui parle, le questionne, l'écoute... Il pourrait sans doute y être très heureux s'il n'avait quelques inquiétudes pour l' avenir.

Pour l'Eternel, Abram ne peut en rester là...
Yahvé conduit Abram dehors, là où la vie bouge, là où la vie circule, dans l'espace propice aux multiples rencontres; on a l'impression qu'Il le prend par la main, qu'Il l'entraîne. Il veut lui montrer quelque chose d'important!
Il le fait "sortir" afin qu'il ouvre les yeux, qu'il regarde vers ailleurs et qu'il s'émerveille!
Il le fait "sortir" afin qu'il lève les yeux, qu'il regarde vers Plus Haut et qu'il voit l'Immensité, l'Infini, l'Indénombrable, La Grandeur à laquelle il est appelé!
Il le fait "sortir" afin d'ouvrir immensément son âme... (L'ouverture des yeux ouvre l'âme. C'est à une "intimité", une "famille" infinie qu'Abram est appelé.)


Nous ne sommes pas faits pour la petitesse, l'étroitesse, l'enfermement, "l'endormissement"... (revoir ce que l'on a dit dans l'échange)
Nous ne sommes jamais "arrivés"... Nous ne pouvons nous "installer"...
Le Dieu Eternel vient nous le rappeler.
Il nous aide à sortir de nos murs, de nos enfermements, de nos "prisons", de nos vies stériles, de nos égoïsmes,... Il nous entraîne "dehors", au grand air, au grand "Souffle" et nous ouvre à l'Infini! (Il est important d'aider les enfants à comprendre que Dieu nous aide à sortir de tous nos enfermements, de toutes nos obscurités, de nos étroitesses, de nos solitudes, de nos vies parfois plates, ...)


Remets en ordre:


(Prendre la main de Dieu, c'est "sortir" et nous ouvrir à l'abondance!)


Petite activité possible: pour bien se souvenir que prendre la main de Dieu, c'est "sortir", s'ouvrir et marcher vers plus de Générosité, de Richesse, de Fécondité...
*Une fenêtre aux volets fermés -ou une porte fermée; en les ouvrant, on s'ouvre à l'infini.
1-Dans une feuille canson blanc, créer une fenêtre avec son encadrement (dimension extérieure du modèle: 8cm x 9,5cm).
2-Colorier les volets.
3-Au cutter, ouvrir les parties supérieures, inférieures et centrales des volets.
4-Sur une feuille noire de mêmes dimensions, dessiner un ciel étoilé avec un crayon argenté ou doré.
5-Coller le pourtour du canson noir contre l'encadrement des volets afin qu'en ouvrant les volets nous ayons vue sur le ciel si riche en étoiles lumineuses.


Pour que notre "sortie" soit Richesse, n'oublions pas de nous laisser conduire par Dieu.






LE DIEU DE MOÏSE:

Rappel: les enfants d'Israël sont esclaves en Egypte; ils vivent un enfermement, une obscurité, une vie difficile; ils souffrent; ils sont prisonniers, privés de liberté (voir aussi Moïse, premier trimestre). Le Dieu de Moïse voit leur misère, leur souffrance. Il entend leurs cris, leurs appels au secours. Il désire les libérer.



Dieu voit (l'auteur insiste: "J'ai vu, j'ai vu...") la misère, la souffrance, le malheur, les larmes, le chagrin,...
Dieu entend ("j'ai prêté l'oreille...") les cris de souffrance, de désespoir, les appels au secours...
Dieu connaît les angoisses cachées, les peurs, les inquiétudes, notre tréfonds,...
Et Dieu n'abandonne pas! Il veut délivrer, libérer, faire monter, faire sortir l'humain de ses ténèbres.
Il veut l'ouvrir à plus Haut (faire monter), à plus Grand (vaste), à plus Abondant, plus Généreux (plantureuse, une contrée où ruissellent lait et miel). Ex (3,7)



Moïse, l'envoyé de Dieu, marche vers le peuple esclave et ouvre ses yeux sur un "Ailleurs" plus fécond.
Les enfants d'Israël, confiants, le suivent... Ils prennent ainsi La Main de Dieu...

Et Dieu les libère de l'esclavage, de la vie réduite, des attaches qui enferment, du manque, de l'obscurité, des ténèbres dans lesquelles ils sont plongés! Par l'intermédiaire de Moïse, Il fait sortir tout un peuple d'Egypte et le conduit vers plus Grand, plus Riche, plus Généreux, plus Vivant, plus Libre! ( C'est le récit du passage de la mer Rouge: Exode 14. Voir aussi Moïse, séance F)


Petites activités possibles: pour bien se souvenir que Dieu délivre, qu'Il libère, qu'Il transforme notre vie, qu'Il la rend "VIVANTE", qu'Il nous aide à passer de l' existence "morte" à la "VIE"... (L'activité est importante parce qu'elle permet à l'enfant de s'imprégner d'une parole ou d'un texte; il prend aussi du temps pour créer quelque chose de personnel, quelque chose qui lui parle aujourd'hui.)

*Ecrire en belles lettres de couleurs: "Le Dieu de Moïse délivre. Il nous aide à monter vers une Vie plus vaste et plus généreuse; une Vie d'Abondance...". Décorer.
*Le passage de la Mer Rouge: passage d'une vie d'esclaves à une vie de liberté. Colorie (voir "images et coloriages": Premier testament: Moïse, départ d'Egypte; Moïse, traversée du désert; Moïse, arrivée en terre promise.) ou dessine la scène comme tu l'imagines.


*Le jeu des étiquettes: les mots ci-dessous ont été mélangés. Retrouve ceux qui font penser à la vie d'esclaves et colle-les dans un sac gris. Avec les autres mots, crée une belle fleur lumineuse emplie de graines. Entre le sac et la fleur, tu pourras faire une flèche et écrire: "Passage de Dieu" ou "Sortir en prenant La Main de Dieu" ou "Dieu nous conduit vers plus Beau",... (Dieu agit sur nos manques, il nous aide à sortir de toutes nos prisons, de nos peurs, il nous aide à marcher vers les autres,...)










"SORTIR": en résumé.

Avec l'aide des textes précédents, chacun cherchera pourquoi le mot "sortir" est important. Avant de "sortir", comment est la vie d'Abraham? Comment est celle du peuple d'Israël?

SORTIR! Le mot est important!
Avant, il y a l'enfermement, la vie limitée, la vie réduite, le doute, la peur, l'inquiétude, le manque de liberté, l'obscurité, la détresse, la souffrance,...
Après, il y a l'immensité, l'infini, la fécondité, l'espérance fabuleuse, la liberté, la vie nouvelle...
Entre les deux, il y a Dieu qui passe et qui propose sa Main pour "conduire" sur le chemin... Entre les deux, il y a passage (de l'Eternel dans la vie humaine, mais aussi de l'humain vers une autre vie)!



DANS TOUTES TES NUITS, OSE PRENDRE LA MAIN DE DIEU!