La synagogue et le sabbat.


La synagogue:


"Jésus enseignait dans les synagogues et tout le monde faisait son éloge." Luc(4.15).

Au temps de Jésus, à Jérusalem (la capitale voulue par le roi David), Hérode fait construire un temple magnifique.
Pour le peuple juif, c'est un lieu de prières, de sacrifices et de pélerinage...
Mais pour de nombreux habitants d'Israël, le temple est trop éloigné. Aussi bâtit-on, dans les villes et les villages, des petites maisons de prière appelées: "synagogue".


Image jesus et le sabbat


La synagogue ("maison de rassemblements") est le lieu central du village. C'est un lieu de prière, d'étude de la Thora et des prophètes mais c'est aussi une école, un tribunal, un lieu de rencontres, de réunions. Ce n'est ni un lieu de sacrifices, ni un lieu de pélerinage (Dans les synagogues, il n'y a pas de prêtres. Ceux-ci restent au temple de Jérusalem).

A la synagogue, le rabbin commente la Thora. Son enseignement peut être soumis à discussion. Le rabbin est élu parmi les hommes du village ; il se distingue des autres personnes par son érudition et non par son appartenance à la classe sacerdotale. La Thora (les cinq premiers livres de la Bible) est considérée comme une véritable Personne toute de lumière, comme La Présence de Celui qui est toujours avec nous. On la respecte donc infiniment.

Le lieu le plus saint de la synagogue est l'Arche Sainte. C'est une armoire mobile recouverte d'un voile brodé dans laquelle on range la Thora.

Pour Jésus, la synagogue est un lieu de vie familier. Il doit y apprécier la lumière qui pénètre par les multiples fenêtres et surtout Celle de la Thora qui lui révèle une Présence intime, une Proximité aimante qu'il appellera : "Papa!" (Abba!)


Le sabbat: Une journée de sabbat.


Image jesus et le sabbat


On pourra compléter par quelques explications:


*La synagogue est une maison de rassemblement : insister sur le mot "maison" : un lieu intime où l'on se sent chez soi.

*Le jour du sabbat (du vendredi soir au samedi soir) est un jour de repos. Personne ne doit travailler. La journée du vendredi est donc pleine d'occupations : les femmes préparent à l'avance les bons repas du sabbat, elles nettoient la maison pour que tout soit lumineux, elles mettent une belle nappe blanche sur la table,... Chacun enfile ses plus beaux habits... Tout doit être beau pour ce jour de joie, ce jour de fête pour Dieu.

*Le sabbat est précieux. C'est un jour où l'âme se tourne vers Dieu pour se restaurer, se renouveler, retrouver le shalom (c'est à dire la paix). Shalom veut dire celui qui est entier, celui qui n'est pas tiraillé de tous les côtés : le coeur, le corps, l'esprit forment un tout paisible. Le sabbat est un jour où l'on se laisse transfigurer par Dieu. C'est un jour de fête, un jour de joie profonde.

*Pour aller à la synagogue, les hommes se couvrent la tête avec une kippa (petit chapeau rond). C'est un signe de respect, d'humilité envers Dieu (La Présence divine est toujours au-dessus du priant).
Les hommes portent aussi le taleth = châle de prière. Ce châle à bandes noires ou bleues évoque la Présence de Dieu aux 4 coins de la terre. (A l'époque de Jésus, on ne portait que le taleth.)

*Dans les maisons juives, le jour du sabbat, on allume toujours au moins deux bougies ou deux veilleuses pour marquer l'entrée du septième jour. Cette lumière rappelle que Dieu veut briller dans la vie des hommes.

*A la synagogue, la communauté prie avec le Shema Israël (voir Moïse), avec les psaumes... Elle chante... Elle écoute la Thora (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome) qui est considérée comme la Présence même de Dieu. La lecture de la Thora est suivie d'un enseignement. Tout homme peut intervenir pour donner son commentaire.

*Lorsque les hommes prient (sauf jour de fête et de sabbat), ils attachent à leur front et à leur bras gauche des petites boîtes : les "Tefillah" (écrire ce nom au tableau, il servira pour les mots croisés) qui contiennent des passages de la Thora. Sur ces boîtes sont inscrites des lettres qui disent le Tout Puissant. Tout ceci pour dire que pendant la prière, le corps lui-même est porteur des noms divins. Le corps devient sanctuaire vivant.

*Le jour du sabbat tout homme juif redevient prêtre : il lit la parole, la médite, la partage. De retour à la maison, il impose les mains à ses enfants, il prononce la bénédiction sur les deux pains et le vin.


Jésus et le sabbat.


Le jour du sabbat est un beau jour. Les maîtres de la Loi, amoureux à raison de ce jour, vont vouloir le garder, le préserver comme un trésor. Mais pour ce faire, ils vont ajouter à l'interdiction de travailler, de nombreuses autres contraintes : interdiction de cueillette, de cuisson, de déplacements, d'écrire deux lettres, de faire un nœud, de nettoyer, d'éteindre ou d'allumer un feu, etc...
Peu à peu, le peuple juif va être plus préoccupé par le suivi de toutes ces interdictions que par l'amour de Dieu et du prochain (qui sont pourtant dans la Loi).
Jésus ne va pas être du tout d'accord avec cette façon de faire. Ecoutons ce récit : Marc (2,23-28) ou le résumé pour les plus jeunes.


Evangile de Marc 2, 23-28

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »
Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient? Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
Jésus leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

"Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés".


Image jesus et le sabbat


Quelques pistes:

"Jésus marche à travers les champs de blé" : il enfreint déjà une règle, celle du déplacement... " Ses disciples arrachent des épis" : ce geste peut être assimilé à une cueillette...
Cela veut-il dire que ceux qui suivent Jésus n'ont pas à suivre toute la Loi? Les pharisiens se posent la question et en parlent à Jésus...
Jésus répond que pour lui, l'homme passe avant le sabbat. C'est pour l'homme en effet que l'on a inventé le sabbat, afin qu'il ait plus de facilité, plus de temps (en ayant un jour de repos) à consacrer à Dieu, à méditer sa Parole, à la savourer, à la faire fructifier dans la vie de tous les jours ("Tu aimeras le Seigneur Dieu", (Deutéronome 6,4), "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" (Lévitique 19)). Le jour du sabbat permet à l'homme de se "poser" pour poursuivre sa construction morale et spirituelle, pour grandir vers le bien, la beauté, l'amour.
Marcher dans un champ de blé, cueillir quelques épis, ..., ne vont pas à l'encontre d'une telle construction, d'un tel exhaussement. Et c'est cela qu'il faut voir!
Pour Jésus, il s'agit de garder en tête l'Amour de Dieu et du prochain. Ils sont étroitement liés... La Loi peut être une aide sur ce chemin, mais non toujours. La Loi n'est pas L'Amour.
Jésus n'est pas contre la Loi lorsqu'elle ouvre les coeurs à plus d'amour ; par contre il s'en passe lorsqu'elle n'apporte rien...

Dans nos vies de tous les jours, toujours regarder si nos habitudes apportent une réelle avancée vers l'Amour. Parfois, on s'attache à de toutes petites choses inutiles ; la futilité peut faire oublier le Beau but de la vie...


Jésus et le sabbat: mots croisés.


Image jesus et le sabbat


1-Lieu de prière mais aussi école, tribunal.
2-Le chef de ce lieu de prière.
3-Jour réservé à Dieu.
4-Lieu de prière, de sacrifices, de pèlerinage.
5-On le taille dans une corne de bélier.
6-Allumées pour le sabbat.
7-Les hommes le mettent pour aller à la synagogue.
8-Le shema Israël en est une.
9-Dieu lui a dit: "compte les étoiles..."
10-On en trouve deux sur la table du sabbat.
11-Le sabbat est un jour de...
12-C'est le livre de la loi.
13-Pour lui, Dieu est comme un feu.
14-Dans une coupe le jour du sabbat.
15-Si tu as bien écouté, tu trouves: c'est le nom d'une petite boîte que les juifs attachent sur leur front.
16-Sa maman s'appelle Marie.
17-Le sabbat a été fait pour lui.


Réponses : synagogue, rabbin, sabbat, temple, cor, lampes, châle, prière, Abraham, pains, fête, Thora, Moïse, vin, Tefillah, Jésus, homme.


Jésus et le sabbat: image.


Image jesus et le sabbat