dimanche des rameaux

PRIERES:
*Un rameau à la main.
*Petit rameau. (Acrostiche)
*Rameau.
*Prendre un rameau. Charles Singer



Rameaux: Le petit âne de Béthanie.


1-Lis l'histoire, puis remets en ordre les phrases.


Image dimanche des rameaux Image dimanche des rameaux


Réponses: Par un beau jour de printemps, un petit âne se repose. Mais bientôt, deux messieurs s’approchent, le détachent et l’entraînent vers un homme du nom de Jésus. L’ânon, un peu en colère, décide de faire le têtu. Mais lorsqu’il voit le regard de Jésus, il change d’avis et se laisse faire. Une merveilleuse journée commence alors… Le petit âne se souvient des chants de joie: « Hosanna !», « Hosanna ! ». Il se souvient aussi des manteaux multicolores étendus sur le chemin… …et de la foule si dense qui agitait de bien jolis rameaux. IL se souvient encore des odeurs de printemps embaumant tout le long du jour. Cette journée sentira bon longtemps dans le cœur du petit âne… Heureusement qu’il n’est pas resté têtu trop longuement…


2-Réponds aux questions:

*Au début de l'histoire, comment est l'ânon?
*Que lui arrive-t-il?
*Comment réagit-il?
*Qu'est-ce qui le fait changer d'avis?
*Que fait-il alors?
*Comment se passe sa journée?
*Que retiens-tu de cette histoire?
Comment réagis-tu lorsque l'on vient te déranger?

Quelques réponses possibles:
*Il est seul; il se repose; il prend l'air. Il est sans doute bien dans son petit confort.
*Des messieurs viennent le déranger.
*Il a envie de bouder et d'être têtu pour le restant de la journée.
*Le regard de Jésus le fait changer d'avis.
*Il se laisse faire; il se laisse envelopper d'un manteau; il porte Jésus.
*C'est une très belle journée pour l'ânon. Il dit qu'il est vraiment très heureux. Il dit aussi que cette journée reste gravée en lui comme la plus belle journée de sa vie.
*Pour notre vie, on peut retenir qu'être têtu peut conduire (mais non toujours) à une fermeture, à un enfermement, à un espace limité. Se laisser faire, se laisser conduire (tout dépend par qui) peut ouvrir à plus grand. Toujours penser Amour dans nos choix difficiles.


3-Remets en ordre: Tu trouveras ce que le texte nous dit de Jésus.


Image dimanche des rameaux

Réponses: Le regard de Jésus transforme notre cœur.
Marcher avec Jésus, c'est marcher sur une route lumineuse.



Rameaux: Evangiles:


1- Evangile de Marc 11,1-10.

Quelques jours avant la fête de la Pâque, Jésus et ses disciples approchent de Jérusalem, de Bethphagé et de Béthanie, près du mont des Oliviers. Jésus envoie deux de ses disciples: « Allez au village qui est en face de vous. Dès l'entrée, vous y trouverez un petit âne attaché, que personne n'a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Si l'on vous demande : "Que faites-vous là?" répondez: "Le Seigneur en a besoin : il vous le renverra aussitôt." »
Ils partent, trouvent un petit âne attaché près d'une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachent. Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu'avez-vous à détacher cet ânon ? » Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire.
Ils amènent le petit âne à Jésus, le couvrent de leurs manteaux, et Jésus s'assoit dessus.
Alors, beaucoup de gens étendirent sur le chemin leurs manteaux, d'autres, des feuillages coupés dans la campagne.
Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni le Règne qui vient, celui de notre père David. Hosanna au plus haut des cieux ! »


2- Evangile de Matthieu 21,1-11

Quelques jours avant la fête de la Pâque, Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent à Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples : « Allez au village qui est en face de vous ; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les moi. Et si l'on vous dit quelque chose, vous répondrez : 'Le Seigneur en a besoin, mais il les renverra aussitôt.' » Cela s'est passé pour accomplir la parole transmise par le prophète : Dites à la fille de Sion : Voici ton roi qui vient vers toi, humble, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d'une bête de somme. Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné. Ils amenèrent l'ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s'assit dessus. Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! » Comme Jésus entrait à Jérusalem, l'agitation gagna toute la ville ; on se demandait : « Qui est cet homme ? » Et les foules répondaient : « C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »


3- Evangile de Luc 19, 28-40

Jésus marchait en avant de ses disciples pour monter à Jérusalem. À l’approche de Bethphagé et de Béthanie, sur les pentes du mont des Oliviers, il envoya deux disciples: “Allez au village qui est en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché: personne ne l’a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande: "Pourquoi le détachez-vous?", vous répondrez: "Le Seigneur en a besoin.”

Les disciples partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Au moment où ils détachaient le petit âne, ses maîtres demandèrent: “Pourquoi détachez-vous cet âne?” Ils répondirent: “Le Seigneur en a besoin.”
Ils amenèrent l’âne à Jésus, jetèrent leurs vêtements dessus, et firent monter Jésus.

À mesure qu’il avançait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin. Déjà Jésus arrivait à la descente du mont des Oliviers, quand toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus: “Béni soit celui qui vient, lui, notre Roi, au nom de Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux!”

Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : “Maître, arrête tes disciples !” Mais il leur répondit: “Je vous le dis: s’ils se taisent, les pierres crieront.”


4- Evangile de Jean 12, 12-15:

Le lendemain, la foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem; ils prirent les rameaux de palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient: " Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur et le roi d'Israël!" Jésus, trouvant un petit âne, s'assit dessus selon qu'il est écrit: Sois sans crainte, fille de Sion: Voici que ton roi vient, monté sur un petit d'ânesse.



Rameaux: Pistes de lectures des évangiles:


*Chez Luc, Jésus monte à Jérusalem. La route vers Jérusalem n'est pas une route facile pour Jésus. Elle demande une force, une volonté.

*Jésus est accompagné de quelques disciples... Mais il marche en avant de ses disciples.
Jésus est avec ses disciples, mais il est comme séparé d'eux. Il a un temps d'avance; il est déterminé à marcher sur la route de Jérusalem, il est déterminé à aller jusqu'au bout de cette route (les disciples n'ont sans doute pas sa détermination).

*Les lieux cités sont importants: Jérusalem, Bethphagé, Béthanie près du mont des oliviers.
Jérusalem et le mont des oliviers sont les lieux de la passion et de la mort de Jésus.
Béthanie signifie "maison des dattes non mûres" ou "maison de l'affligé".
Bethphagé signifie "la maison des figues". Dans l'évangile qui suit, Jésus va maudire un figuier car il ne porte pas de fruits (allusion au Temple de Jérusalem).
Tous ces lieux annoncent le drame qui va se dérouler.

*Le roi Salomon, était entré dans la ville sur un âne, monture royale disant l'humilité de l'homme qui a reçu sa mission de Dieu.
Au temps de Jésus, l'animal noble était le cheval. Jésus aurait pu choisir un cheval pour entrer à Jérusalem...
Comme Salomon, il choisit l'âne comme pour dire que sa mission vient bien de Dieu!

*Dans le texte de Luc, on ne parle pas de rameaux. Les gens étendent juste des vêtements sur le chemin.
Les vêtements étendus sur le chemin représentent un signe de reconnaissance envers un homme choisi comme roi ( second livre des Rois (IX, 12),
Il faut aller en Marc 11 pour trouver les rameaux étendus sur le chemin.

*La foule accueille Jésus avec un grand enthousiasme. C'est vraiment un roi qu'elle accueille! La joie, les acclamations, les chants de louange, la foule qui se presse autour de Jésus, contrastent avec la passion que Jésus va vivre.

*A l'église aujourd'hui, on vient avec des rameaux pour qu'ils soient bénis. Ils seront pour nous le signe que Dieu passe sans fin dans nos existences... Que nous pouvons l'accueillir tous les jours de notre vie... et que nous pouvons malheureusement, l'oublier facilement.
Les rameaux sont aussi le signe de notre foi en la résurrection. Le symbole d'une vie sans fin.

*Le dimanche des rameaux est le dimanche qui inaugure la Semaine Sainte (semaine qui se termine à Pâques). Ce jour-là, Jésus arrive à Jérusalem pour vivre la fête de la Pâque. Il est acclamé par la foule.





Remets en ordre, tu trouveras un mot qui signifie "Viens à l'aide". Que signifie l'autre mot?:


Image dimanche des rameaux


Hosanna est un mot hébreu que l'on trouve dans la liturgie juive. Il signifie "Viens à l'aide", "Sauve-nous, je t'en prie". Ce mot est passé dans la liturgie chrétienne; peut-être y est-il plus ressenti comme un chant de joie.

Bénir, c'est "dire du bien de ...". On bénit Dieu, on le loue, on le remercie.
Bénir quelqu'un, c'est appeler la protection de Dieu sur cette personne.
La plus belle bénédiction , c'est de rencontrer Dieu, de vivre avec Lui, d'être avec Lui. ( Premier Testament: Deutéronome 30). Bénir quelqu'un, c'est lui souhaiter de vivre avec Dieu.

Image dimanche des rameaux



Images:


Image dimanche des rameaux Image dimanche des rameaux



Diaporama: "Des Rameaux à la Résurrection": Envoyé par Nathalie Arras (62)


CLIQUER ICI POUR TELECHARGER LE POWERPOINT.

Diaporama réalisé par Nathalie à partir d'images de Kees de Kort ("En route vers la fête de Pâques").
Selon les ordinateurs, le son est parfois désynchronisé. En ce cas, couper le son et lire le texte ci-dessous.


Diapo 1: En route vers la fête de la Pâque.
Diapo 2: Jésus est en route avec ses disciples. Il va à Jérusalem. Tout en marchant, il appelle à lui deux de ses disciples. Jésus leur dit: «Partez en avant ...»
Diapo 3: «... Allez dans ce village: là vous trouverez une ânesse avec son ânon. Détachez-les et amenez-les moi ici: j’en ai besoin pour un moment. Ensuite, ils pourront retourner là-bas.»
Diapo 4: Les deux disciples vont chercher les ânes et les amènent à Jésus
Diapo 5: Ils déposent leurs manteaux sur le dos de l’ânon.
Diapo 6: Jésus s’assied dessus.
Diapo 7: Beaucoup de gens voient Jésus arriver. Ils étendent leurs manteaux sur le chemin. Ils coupent des branches aux arbres et les posent aussi sur le chemin.
Diapo 8: Les gens chantent: «Vive notre Roi. Que Dieu bénisse celui qui vient au nom du Seigneur. Gloire à Dieu dans le ciel.»
Diapo 9: Jésus entre à Jérusalem. Les gens sortent de leur maison. «Qui est-ce?» demandent-ils. «C’est Jésus, le prophète.» répondent les gens du cortège.
Diapo 10: Maintenant, la fête de la Pâque commence. Les disciples demandent à Jésus: «Où veux-tu fêter la Pâques?» Jésus leur explique où ils doivent aller. Les disciples y vont et préparent tout pour la fête.
Diapo 11: C’est le soir. Jésus est à table, il mange avec les douze disciples. Pendant le repas, Jésus dit tout à coup: «L’un de vous va me trahir.» Les disciples sont effrayés. Ils demandent l’un après l’autre: «Ce n’est pas moi, n’est-ce pas?» Alors, Judas sort. Il va dire aux chefs des prêtres comment ils peuvent arrêter Jésus.
Diapo 12: Ensuite Jésus prend le pain dans ses mains. Il remercie Dieu. Il partage le pain et le donne à ses disciples. Il dit: «Prenez et mangez ce pain: c’est mon corps; c’est ainsi que je me donne à vous.»
Diapo 13: Puis il prend la coupe de vin. Il remercie Dieu et dit: «Prenez cette coupe et buvez en tous: c’est ainsi que je me donne à vous. Vos péchés seront pardonnés et vous appartiendrez entièrement à Dieu.»
Diapo 14: Maintenant, ils chantent un chant ensemble pour remercier Dieu. Après le repas, ils s’en vont au Mont des Oliviers.
Diapo 15: Ils arrivent au jardin de Gethsémani. Jésus dit à ses disciples: «Restez ici et attendez-moi, je désire être seul pour prier.»
Diapo 16: Jésus se met à prier en disant: "Père, si tu veux éloigne de moi cette coupe; cependant que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse mais la tienne..."

Pour la suite, choisir des phrases dans les textes de la Passion, de la résurrection (Emmaüs).



Une icône: Les Rameaux.


Image dimanche des rameaux


Au fond, à droite Jérusalem. A gauche, le mont des oliviers (un peu fantaisiste).

Au centre, Jésus. Il monte un âne blanc.
L'âne est une monture humble: il dit l'humilité de Jésus.
L'âne est aussi un animal paisible: Le royaume que Jésus est venu annoncer est un Royaume de paix.
L'âne est blanc... le blanc est la couleur du triomphe. Jésus fait une entrée humble mais triomphale à Jérusalem.
Jésus bénit de sa main droite. Il porte l'auréole de Sainteté.

Devant lui, des enfants. Ils placent des vêtements sur son passage.
Ils nous rappellent que pour accueillir pleinement Jésus, il faut garder un cœur d'enfant.

Deux autres enfants à l'arrière plan. L'un monte en haut de l'arbre. Il nous rappelle Zachée qui voulait vraiment voir Jésus, qui était prêt à l'accueillir, qui était prêt à changer quelque chose dans sa vie pour que le Royaume grandisse!

Derrière Jésus, les disciples... Ils suivent... mais n'agissent pas encore.

Devant, un groupe d'hommes. Ils semblent boucher l'entrée de Jérusalem. Jésus y est-il le bienvenu?



Une prière: Un petit rameau. Prière envoyée par Madrée, Beauvais dans l'Oise.




Autre prière envoyée par Madrée, Beauvais dans l'Oise.


Image dimanche des rameaux