Le pauvre Lazare et l'homme riche.



1- LIRE L'HISTOIRE DE LAZARE: Luc 16,19-31.


En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens:
« Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux.
Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.
Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham.
Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.
Alors il cria: "Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise."
– Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi: tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.
Le riche répliqua: "Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !"
Abraham lui dit: "Ils ont Moïse et les Prophètes, qu’ils les écoutent!
– Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.
Abraham répondit : "S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts: ils ne seront pas convaincus."
"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".



2-LECTURE PAR ETAPES .


***Lire jusque: "les chiens venaient lécher ses plaies. Puis compléter le tableau ci-dessous.


Image lazare et abraham

Réponses: Dans le tableau "Riche", on pourra écrire à gauche dans la partie "les mots de l'Evangile": il porte des vêtements de luxe, il fait des festins somptueux. A droite, chaque enfant complètera à sa façon. Ex: Le trésor du riche, c'est son argent, ses possessions abondantes, souvent inutilisées, gaspillées...
Dans le tableau "Pauvre", on pourra écrire à gauche: il est couché devant le portail, il est couvert de plaies, il aimerait manger, les chiens lèchent ses plaies. A droite: le pauvre n'a pas de trésor sur terre. Il n'a pas de lieu où habiter, il ne mange pas à sa faim, il ne peut se soigner ni s'habiller, il est seul.

Bien souvent, le riche ne voit pas le pauvre qui souffre à sa porte.
Il a trop! Ses placards débordent de chose inutilisées, mais il ne pense pas à celui qui a froid...
Il a trop! Son assiette est pleine, il va encore jeter... Pourquoi ne pense-t-il pas à celui qui a faim?
Il s'ennuie; il a du temps libre; beaucoup de temps... Pourquoi ne pense t-il pas à celui qui souffre de solitude?
.......................
Se souvenir que ce texte est une parabole. C'est une histoire qui en peu de mots veut remuer les cœurs, les toucher, les encourager à se lever.
Il existe bien sûr des riches qui ont une très grande générosité de cœur.


*Les enfants essaient d'imaginer la suite.
Le pauvre et le riche meurent que penses-tu qu'il leur arrive alors qu'ils se rapprochent de La Maison de L'Amour?


*Lire la suite de l'évangile jusqu'à: "... de là-bas non plus on ne vienne vers nous.", puis compléter le tableau.


Image lazare et abraham

Réponses: Le texte nous dit que les anges (messagers de Dieu) emportent le pauvre auprès d'Abraham. Cette image nous dit que Dieu est avec Lazare, qu'il le porte et l'emporte dans sa Maison (Lazare signifie "Dieu aide"). Auprès de Dieu, Lazare découvre le bonheur, la consolation.
Le riche est enterré. Il est en proie à la torture, à la souffrance. Sur terre, il habitait une demeure. Au ciel, il ne peut entrer dans la demeure du Père. Sur terre, il faisait des festins; au ciel, il a soif. Sur terre, il était entouré d'amis; au ciel, il se retrouve seul, séparé, loin de l'Intimité Divine. Sur terre, ses yeux étaient comme fermés: il ne voyait pas la pauvreté. Au ciel, ses yeux s'ouvrent; il voit Lazare et Abraham; il voit aussi le grand abîme qui les sépare.


*Que constates-tu entre le début et la fin de l'évangile?
On constate que les rôles se sont inversés. Le riche est malheureux; le pauvre connaît le Bonheur.


*Si tu étais à la place de l'homme riche, qu'aurais-tu envie de dire à tes amis restés sur la terre?

Chacun écrit avec ses mots personnels ce qu'il aurait envie de dire à ses amis.


*Poursuivre la lecture du texte:


*Pour marcher vers La Maison de Dieu, nous sommes toujours aidés. Retrouve ce qui peut nous aider dans notre marche :


Image lazare et abraham


Réponse: la lecture de la Bible. (Moïse et les prophètes; les Evangiles...)



3-OUVRIR LA PARABOLE A NOTRE VIE.


Il est important d'ouvrir cette parabole et de regarder un peu notre cœur. Pour nous aider, une petit texte.
Après l'avoir lu, discuter: "A-t-on mis un peu de bonheur dans la vie de quelqu'un aujourd'hui?"


Image lazare et abraham


Image lazare et abraham Image lazare et abraham Image lazare et abraham



Attention! Cette histoire est une parabole; ce n'est pas une description de ce qui se passe après la mort.
Jésus raconte cette histoire pour dire à chacun ce qu'il peut faire pour toujours rester uni avec Dieu.
Le nom Lazare est important! Lazare veut dire "Dieu aide". Lazare est aidé de Dieu.
Notre pauvre Lazare représente dans ce texte tous ceux qui se reconnaissent petits, pauvres de générosité, d'amour... et qui osent demander de l'aide au Ciel pour vivre...
Le riche représente tous ceux qui ont l'impression d'avoir ce qu'il y a de mieux, d'avoir suffisamment, de vivre au plus haut niveau (luxe). Ils sont riches en eux-mêmes. Ils ont atteint la "perfection", ce qu'il y a de plus haut, de mieux. Ils n'ont vraiment pas besoin d'aide... Ils n'ont plus besoin de Dieu. Du coup, ils ne prennent pas Sa Main et ne Lui demandent rien... En oubliant Dieu, ils s'en éloignent peu à peu et cela se voit dans leur vie car ils finissent par oublier le frère qui souffre à leur porte... Peu à peu, leur vie ne s'épanouit plus. Elle devient stérile, fermée. Ils ne sont plus "fils d'Abraham".
On pourra revoir en caté, Abraham1: Prendre la Main de Dieu, c'est s'engager sur un sentier d'épanouissement, de plénitude... Image du bouton de fleur que l'on pourra reprendre ici.

On pourra noter que lorsque le riche est au ciel, il reconnaît Abraham comme père ( Il dit: "Père Abraham") et il aimerait que celui-ci l'accueille comme son fils.
Pour Jésus, l'important est d'être fils d'Abraham dès maintenant...



4-UN CONTE.


Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu.
Il lui dit: «Seigneur, j'aimerais savoir comment est le paradis et comment est l'enfer».
Dieu conduisit le saint homme vers deux portes...

Il ouvrit l'une des portes et permit au saint homme de regarder à l'intérieur.
Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde.
Au milieu de cette table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l'arôme délicieux.
Mais les personnes assises autour de cette table étaient maigres, livides et malades.
Elles avaient toutes l'air affamées.
Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, attachées à leurs bras.
Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et cueillir une cuillerée.
Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient ramener les cuillères dans leur bouche.
Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
Dieu dit: «Tu viens de voir l'enfer».

Dieu et le saint homme se dirigèrent vers la seconde porte. Dieu l'ouvrit.
La scène que vit le saint homme était identique à la précédente.
Il y avait la grande table ronde et la marmite de délicieux ragoût.
Les personnes autour de la table étaient également équipées des cuillères aux longs manches.
Cette fois, cependant, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient les uns aux autres en riant.
Le saint homme dit à Dieu: «Je ne comprends pas!»
«C'est simple, répondit Dieu. Ils ont appris à se nourrir les uns les autres tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu'à eux-mêmes ».



5-HEUREUX LES PAUVRES DE COEUR.


On pourra compléter avec la phrase des Béatitudes: "Heureux les pauvres de cœur." Voir la rencontre en caté, "Promenade avec Matthieu". L'important n'est pas d'être pauvre ou riche. Il existe en effet des riches généreux,.... L'important, c'est d'avoir un cœur ouvert, un cœur prêt à accueillir, un cœur prêt à partager.


Image lazare et abraham