LA RESURRECTION DE LAZARE



EVANGILE DE LAZARE: TEXTE ET IMAGES:

Evangile de Jean 11, 1-44: texte ci-dessous très raccourci.


Lazare, le frère de Marthe et Marie, était tombé malade.
Ses sœurs envoyèrent quelqu'un dire à Jésus: "Seigneur, celui que tu aimes est malade."
Quand Jésus arriva au village de Béthanie, Lazare était au tombeau depuis quatre jours déjà.
Marthe dit à Jésus: "Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort.
Mais je sais que maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas."
Jésus lui dit: "Moi, je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra. Crois-tu cela Marthe?"
Marthe répondit: "Oui, je le crois."
Marie et quelques juifs s'approchèrent en pleurant.
Quand il vit qu'ils pleuraient, Jésus fut bouleversé d'une émotion profonde. Il pleura...
Ils se rendirent alors au tombeau et Jésus demanda d'enlever la pierre qui le fermait.
Puis, il leva les yeux au ciel et dit:
"Père, je te rends grâce parce que tu m'as exaucé."
Après cela, il cria d'une voix forte: "Lazare, viens dehors!"
Et le mort sortit.

"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés"


Après avoir écouté l'histoire, raconte-la, puis légende les images ci-dessous.



On pourra aussi proposer les légendes ci-dessous. Les donner en désordre.




ICÔNE DE LA RESURRECTION DE LAZARE: La Résurrection de Lazare: Icône Russe Ecole de Iaroslav


A l'arrière plan, un village. Celui de Béthanie.
A l'avant des personnages:
-->A droite Lazare vêtu du linceul en bandelettes blanches. Il est debout et sorti du tombeau. Le blanc est la couleur de la Résurrection.
-->En face de Lazare, Jésus. Sa main droite est levée en signe de bénédiction.
-->Aux pieds de Jésus deux femmes: Marthe et Marie, les soeurs de Lazare.
-->Derrière Jésus, le groupe de personnes venues de Béthanie.



QUELQUES JEUX AUTOUR DU TEXTE DE LAZARE:


1- TEXTE A TROUS: (On pourra donner les mots en désordre auparavant)


Lazare était tombé .................
Ses sœurs envoyèrent quelqu'un dire à Jésus:
"Celui que tu ............... est malade."
Jésus revint à Béthanie. Là, il rencontra .................... Celle-ci dit à Jésus:
"Maintenant encore, .......... t'accordera tout ce que tu lui .................."
Jésus lui dit: "Je suis la ............................ et la vie. Le crois-tu Marthe?"
Marthe répondit: "OUI! Je ..............."
Ils se rendirent ensuite avec Marie et quelques juifs au ...............
Jésus leva les ......... au .............. et dit:
"Père, je ..... ........ ........ parce que tu m'as exaucé."
Après cela, il cria d'une voix forte: "Lazare, viens dehors!
Et le mort ................


Réponses: malade, aimes, Marthe, Dieu, demanderas, résurrection, crois, tombeau, yeux, ciel, te rends grâce, sortit.




2- REPONDS AUX QUESTIONS:


Lazare est malade. Marthe et Marie:
*vont chercher Jésus.
*envoient quelqu'un chercher Jésus.
*ne se préoccupent pas de savoir où est Jésus.

Quand Jésus arrive à Béthanie:
*Lazare est guéri.
*Lazare est toujours malade.
*Lazare est mort.

Marthe croit:
*que Jésus peut toujours faire quelque chose.
*qu'il est trop tard.

Jésus dit qu'il est:
*désolé d'être arrivé en retard.
*celui qui console ceux qui sont dans la peine.
*la résurrection et la vie.

Marthe:
*croit en Jésus.
*doute de lui.
*veut des preuves.

Avec Marie et quelques juifs, Jésus et Marthe:
*rentrent dans une maison.
*vont prier au Temple.
*vont au tombeau.

Là, Jésus se tourne vers son Père et dit:
*Je te rends grâce parce que tu m'as exaucé!
*Eloigne de moi cette mort.
*Que ta volonté soit faite.

Puis, il demande à:
*Marthe de sortir de la maison.
*Marie de rentrer au village.
*Lazare de sortir.



PETITES PISTES DE LECTURE: Evangile de Jean 11, 1-44


CROIRE EN JESUS:

Jésus ne vient pas enlever la mort. Nous allons tous mourir...
Jésus vient nous dire que même si l'on meurt, nous vivrons!
La mort ne sera pas tombeau fermé par une pierre, obscurité, enfermement, prison mais......
Lumière, Souffle Nouveau, Levée, Vie, Liberté!
"Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt."

Celui qui croit en moi... Mais qu'est-ce que "Croire en Jésus"?
Est-ce adhérer à un personnage qui nous entraîne vers une grande espérance?
Est-ce adhérer à des noms (Christ, Messie, Seigneur, Fils de Dieu,...) que d'autres nous ont présentés et qui n'ont pas forcément eu le temps d'éclore en notre cœur?
Est-ce avoir foi en une vie, une façon de vivre,...?

Peut-être, pour répondre à une telle question, faut-il essayer de connaître Jésus: l'accompagner sur ses chemins, le regarder vivre, rentrer plus profondément dans sa vie. Dans la simplicité de Nazareth, sur les routes de Galilée..., dans les rues de Jérusalem, un chemin apparaît. Nous pouvons peut-être essayer d'en tracer un contour.
(Chacun pourra faire un portrait de Jésus. On complètera avec quelques idées personnelles)


Petites pistes pour un portrait:
Jésus ne pense pas à sa vie. Elle est pour être offerte.
Jésus se rend disponible; il est généreux de son temps; il le donne pleinement et gratuitement.
Il le donne pour parler de Dieu, de Son Royaume, de la Bonne Nouvelle d'Amour déjà à l'œuvre dans les vies, en germe, prête à éclore... Il le donne pour toucher l'homme...

Jésus sait toucher les cœurs. S'il impressionne de nombreuses personnes, c'est parce que ce qu'il dit, il le croit, il le vit, il le veut ("Que ton règne vienne...")... et que ce qu'il dit est beau et bon.
Dans la prière, il rejoint le Père et se rend présent à la Présence Transfigurante. Il lui ouvre son espace; il l'accueille. Avec Elle, il revient vers les hommes. Il communique alors, dans l'espace alentour, sa profondeur, le riche Don de Dieu, l'Intimité aimante, la Miséricorde infinie.
Les gens, nombreux viennent à lui, attirés, libres de repartir... Jésus n'impose rien, ne repousse personne... Il croit seulement en l'autre et sait le rencontrer. Ce ne sont pas (comme ce serait pour un maître) des fidèles qu'il rencontre mais des amis, des proches, des personnes aimées. En chacun, il voit la lumière qui peut jaillir des cœurs, il sent la vie forte qui peut s'épanouir et fructifier... Il sait que tout homme peut toujours se relever...
Comme il aime, il peut se mettre au niveau des personnes qu'il rencontre et la rencontre est vraie, profonde. C'est un cœur à cœur. Jésus est avec. Il se met au plus près de chacun, pour l'entendre, pour l'écouter, pour percevoir très finement le battement de sa vie, pour se laisser éblouir par la goutte de lumière qui l'habite.
Jésus est avec l'autre et il l'accueille en lui, comme il est, sans juger, dans la Toute simplicité de l'Amour. L'autre, en face, se sent respecté, reconnu, enveloppé, aimé. Dans cette communion d'amour, il ne peut que se relever... La foi peut alors naître!



CROIRE en Jésus, c'est avoir confiance en cette vie de résurrection qu'il nous propose.
C'est la vouloir pour nous, pour aujourd'hui; c'est la désirer fortement!
Croire en Jésus, c'est avoir confiance en cette vie de résurrection toute tournée vers le Père et vers les hommes;
c'est croire qu'elle est un Beau Chemin de Lumière, de Paix, de Joie, d'Amour, d'Eternité...
Croire en Jésus, c'est croire que cette Vie est plus forte que toute mort!

Marthe qui dit: "Oui, je crois!", connaît Jésus. Elle sait sa proximité avec Dieu; elle sait sa proximité avec l'homme. Elle sait L'Esprit de communion qui l'habite, Cet Esprit qui peut remettre le monde debout, Cet Esprit qui peut ressusciter tout homme. Le Oui de Marthe est un Oui non tourné vers l'au-delà de la mort (La phrase: "Mais Seigneur, il sent déjà; voilà quatre jours qu'il est là.", le dit bien), mais un Oui pour le moment présent, un Oui pour la vie qui est à vivre sur terre.

Marthe nous invite à croire qu'une résurrection est possible maintenant!
Une résurrection où l'en prend la main de Dieu et le chemin des hommes.



AUTOUR DU MOT CONFIANCE:

Dans les cases jaunes, le mot à retrouver. Celle de Marthe est vraiment très belle!



Réponses: résurrection, tombeau, Béthanie, frère, Seigneur, Lazare, demander, croire, père. On trouve le mot confiance.


Madeleine Delbrêl parlait de la foi comme de la danse. La danse, ce sont des pas en avant, des pas en arrière, sur le côté... des tourbillons... Lorsque l'on danse, il faut se laisser conduire. Il faut apprendre à suivre les pas de la personne avec laquelle on danse sans se demander quel sera le pas suivant. A trop se poser de questions, on se crispe, on n'arrive plus à suivre l'élan et l'on devient un piètre danseur...
Lorsque l'on s'arrête aujourd'hui devant Dieu, lorsqu'on lui prend la main, il ne faut pas se crisper; il ne faut pas avoir peur, ni demander à voir en avance les pas suivants. Il faut seulement se laisser conduire, se laisser entraîner... comme par le courant d'une eau vive...
Avoir confiance, c'est croire en l'autre. Croire en tous ses pas et mettre les nôtres dans les siens. Croire aussi que ces pas tracent une route; une route de lumière et de vie, un chemin de Pleine Beauté.

La foi de Marthe et Marie est très forte. Elles savent que Dieu et Jésus "dansent " ensemble, qu'ils sont unis ("Je sais que maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas." ou "Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort.)
Elles ont fait confiance à Jésus dans la vie; elles lui font aussi confiance dans la mort.



PRIER: Avec l'Evangile de Jean 11, 1-44


L'AMOUR PLUS FORT QUE LA MORT: PRIERE POUR NOS VIES

Jésus,
Tu aimes Lazare
Et ton amour pour lui est plus fort que la mort.
Ton amour l'entraîne vers la Vie.

Jésus,
Je sais que tu m'aimes...
Dans mes moments difficiles,
Dans les moments où je crois qu'il est trop tard
Qu'il n'y a plus rien à faire,
Aide-moi, à te dire: "Seigneur, je crois en toi!"
Idees-cate


UNE IMAGE POUR PRIER: