Le prophete Jeremie



Prières conseillées : (Voir en prières)

*"Une lumière dans ma vie".
*"Semer".
*"Il restera de toi".
*"Je viendrai vers toi". (Pour les plus grands)
*"Seigneur, donne-moi..."

Chants conseillés : (Voir en chants)

*"Des millions d'hommes et de femmes".

Prévoir :
*Si l'on a étudié : "Découvrir la Bible", on pourra rajouter dans l'enveloppe "Prophètes" un papier indiquant : "Le livre de Jérémie."
*Voir aussi deux coloriages dans "Images et coloriages" (Premier Testament).

_________________________________________________________



1- PETIT RAPPEL SUR LES PROPHETES...



Si les enfants n'ont qu'un vague souvenir des prophètes, commencer par leur rappeler quelques phrases importantes.
(Voir en caté: "Les prophètes Généralités")

Voir aussi dans "Les prophètes introduction", le coin des catéchistes, le tableau rappel historique. On notera que Jérémie vit dans le royaume du sud, ou Royaume de Juda (Le royaume du nord n'existe plus). Il parle à Jérusalem.

Au temps de Jérémie, les guerres entre les grandes nations (Egypte, Assyrie, Babylonie) sont continuelles. Les babyloniens menacent le Royaume de Juda. Pourtant, à Jérusalem, les habitants ne s'effraient pas. Ils pensent être protégés parce que le Temple de Dieu est construit en leur ville. Jérémie ne pense pas du tout ainsi.







LE PROPHETE JEREMIE:



RETROUVE LE NOM D'UN PROPHETE:



OU



Réponses:
Jérusalem; temple; marmite; coeur; amandier; Dieu; incendie. Le prophète s'appelle Jérémie.




AVEC TOUS LES NOMS PRECEDENTS ET CEUX QUE L'ON TE DONNE,
DECOUVRE UN PETIT RESUME DE L'HISTOIRE DE JEREMIE.

(Mots supplémentaires: cruche, prisonniers, cachot, brûle, ami, roi, révolter, envahissent)
(Avec les plus jeunes, on pourra lire l'histoire une fois auparavant.)



Réponses:
Jérémie,amandiers, Dieu, marmite, Jérusalem, Temple, coeur, cruche, roi,
ami, brûle, envahissent, révolter, cachot, incendie, prisonniers.




MAINTENANT QUE TU CONNAIS BIEN L'HISTOIRE, REMETS EN ORDRE:


Ce qui donne:





JEREMIE A-T-IL CHANGE QUELQUE CHOSE?:



On peut se poser la question...
Lorsque Jérémie demande au peuple de changer de vie, personne ne l'écoute. On lui interdit même de parler dans le Temple.
Lorsque Jérémie demande au peuple d'accepter le joug de l'ennemi, les visages se ferment. Jérémie est même enfermé dans un cachot.
Le message de Jérémie n'a pas été écouté et une grande partie de la population a été déportée.

Pourtant,
dans "l'obscurité" de Babylone,
les déportés se souviendront de Jérémie...
... et de Dieu qui veille au coeur des nuits les plus sombres.

Les paroles de Jérémie ne se sont pas envolées dans le vent; malgré toutes les apparences d'indifférence, de mépris ou de refus, elles se sont accrochées aux fibres des êtres.
Cramponnées en superficie, elles ont patienté, attendant des jours plus propices.
Dans un temps de questionnement, d'interrogation, elles ont pénétré profondément et se sont épanouies.

Bien sûr, la vie de Jérémie nous parle encore aujourd'hui!
Elle nous dit qu'il faut semer sans se lasser, sans regarder si la graine germe.
Il faut semer avec confiance en gardant toujours sa main dans celle de Dieu.
Il faut semer sans jamais se préoccuper de demain.

Le Livre de Jérémie nous apprend aussi que l'on peut recevoir des paroles en superficie, sans les comprendre ou sans se sentir concernés... Ces paroles sont pourtant là, comme cachées dans un petit coin de chez nous; elles sauront habiter notre mémoire en temps voulu.





JEREMIE, ICÔNE:



On reconnaît le prophète Jérémie grâce à son nom.
Sans ce nom, on aurait aussi pu reconnaître le prophète avec la phrase: "Guéris-moi Seigneur et je serai guéri."
En effet, pour Jérémie, Le Seigneur est l'Espoir pour tout le peuple. Ceux qui placent leur confiance en Lui seront comme "un arbre planté près des eaux" (Jérémie 17:7-8). Jérémie pense aussi que seul Dieu guérit. Le prophète s'exclame: "Guéris-moi, Eternel, et je serai guéri; sauve-moi, et je serai sauvé; car tu es ma gloire." (Jérémie 17:14)

L'auréole dit la sainteté du personnage. Cette auréole est de la couleur du soleil: Le personnage a été touché par la Lumière de Dieu.
La barbe grise fait penser à un personnage âgé et donc à la sagesse.

Jérémie est au centre d'un cercle. Le cercle symbolise la perfection et aussi l'éternité. Dans ce cercle, trois sphères: elles disent la présence de Dieu.

La main droite de Jérémie est levée. Ce n'est pas une main qui bénit mais plutôt une main qui invite à la paix. Sa main gauche tient un rouleau, symbole typique des écrits de saints et prophètes.







3- POUR ALLER PLUS LOIN: nos petits passages aimés



L'amandier:


La particularité de l'amandier, c'est de fleurir précocement, alors même que l'hiver n'est pas terminé.
La fleur de l'amandier ose affronter les frimas.
Au coeur des jours froids et difficiles, les fleurs fragiles de l'amandier (et d'autres prunus) étonnent! Elles disent le printemps avant l'heure; elles disent la vie plus forte que toutes les obscurités. Elles sont porteuses d'espérance.
Au coeur des jours froids et difficiles, les fleurs fragiles de l'amandier émerveillent! L'arbre n'est-il pas un peu fou de s'épanouir alors que tout sommeille encore, que le froid rode autour des maisons et qu'aucune plante n'ose montrer le bout de son nez. N'est-il pas risqué pour lui d'offrir sa précieuse floraison aux tempêtes, au froid, au gel???
L'amandier est un veilleur; il monte la garde pendant la nuit en attendant l'aurore...

Dans le livre de Jérémie, l'amandier nous parle de Dieu, Veilleur infatigable!
Le peuple oublie Le Seigneur, il est parti bien loin de lui... Il vit une vie séparée... Il a coupé le lien, oublié l'Alliance et s'est tourné vers d'autres dieux. Dieu ne l'a pas oublié pour autant... Il veille.
Dieu est Celui qui est toujours là, présent dans nos nuits les plus longues, présent dans nos hivers les plus froids... Il ose nous accompagner dans nos jours les plus sombres et dans tous nos refus de lui.



Jérémie, prophète malgré lui:


Lorsque Dieu l'appelle à devenir prophète, Jérémie répond:
"Seigneur, Mon Dieu! Je ne sais pas parler... Je ne suis qu'un enfant..."
Jérémie se sent tout petit, limité. Il pense ne pas être à la hauteur... Il se sent incapable. Il se déroberait bien...
Mais L'Eternel voit d'un autre oeil.

Dieu ne regarde pas les apparences mais le coeur...
Il peut choisir comme prophète, comme porte parole, quelqu'un qui a du mal à s'exprimer...
Il peut choisir comme prophète quelqu'un qui ne sera pas forcément écouté ("Je ne suis qu'un enfant.").

Dieu voit le coeur. Il appelle; Il pousse à la mission; Il envoie... Mais Il ne laisse jamais seul!
"Ne crains pas! Je suis avec toi!" (V8)

Le Dieu de Jérémie accompagne...



Une image; un texte:




Le Temple:


Le Temple: le lieu de Dieu??
Certains compatriotes de Jérémie pensaient qu'on pouvait vivre deux vies parallèles:
-->Vivre avec Dieu: en allant au temple, en louant Dieu, en lui faisant des sacrifices, des offrandes, des prières.
-->Vivre dans le monde: en honorant d'autres dieux, en volant, tuant, trichant, médisant, exploitant les pauvres,...
Ces personnes pensaient qu'en échange d'offrandes et de sacrifices, Dieu les protégeait même si leur façon de vivre était très éloignée du désir divin.

Jérémie n'est pas du tout d'accord avec cette façon de voir!

Cette maison qui porte Mon Nom
"Le Temple du Seigneur",
C'est une caverne de bandits.
C'est ainsi que Je la vois...
Parole du Seigneur.
(Jérémie7,11)

Pour Jérémie, c'est le coeur, la vie de l'homme qui sont importants:

"Améliorez-vous et je resterai avec vous...

Si vous suivez vraiment la bonne route,
Si vous vous conduisez bien,
Si vous pratiquez la justice entre vous,
Si vous n'opprimez pas l'immigré, l'orphelin, ni la veuve,
Si vous ne condamnez pas à mort l'innocent,
Si vous ne suivez pas des dieux qui provoquent votre perte,
Alors, je resterai avec vous en ce lieu."
(Jérémie7)



Le Royaume de Dieu, le lieu de Dieu n'est pas situé dans un endroit précis...
C'est plutôt un état, une façon de vivre.
Le Royaume de Dieu est visible lorsque nous vivons le regard tourné vers les autres, le coeur empli d'amour et de compassion... Lorsque nous sommes dans cet "état", Dieu est avec nous.
(Où plutôt, nous sommes avec Dieu car Dieu est toujours avec nous; c'est nous qui ne sommes pas avec LUI. En étant en état d'amour, le Royaume de Dieu devient un peu plus visible.)

(Cette semaine, a-t-on vécu un moment avec Dieu? A-t-on été porteur d'un regard d'amour envers nos frères?... )




Les lettres de Jérémie:


Jérémie a confiance en Dieu mais il a aussi confiance en l'homme et en l'avenir.
Lors de la première déportation, Jérémie écrit aux déportés de Babylone une magnifique lettre emplie d'espoir.

"Je vous écris de la part du Seigneur Notre Dieu;
Installez-vous dans ce pays!
Bâtissez des maisons, plantez des jardins, mariez-vous, ayez des enfants.
Mariez vos fils et vos filles.
Faites confiance en la vie!
Recherchez la prospérité du pays où vous êtes déportés.
Priez Dieu pour ce pays...
Ce que veut Le Seigneur,
C'est votre bonheur!
Il veut vous donner un avenir et une espérance.
Priez-le et il vous écoutera.
Cherchez-le et vous le trouverez.
Quand on le cherche de tout son coeur, Dieu se laisse trouver."


Jérémie aurait pu oublier ceux qui ne l'avaient jamais écouté.
Il aurait pu les abandonner à leur triste sort.
Il aurait pu se dire: "C'est bien fait pour eux."
Il aurait pu se dire: "Ce n'est plus mon problème."
Mais Jérémie est prophète de Dieu.
Mais Jérémie est avec Dieu.
Il porte en son coeur tous ceux qui lui ont été confiés.
Il les porte comme on porte le plus merveilleux des trésors.
Il les porte comme on porte l'enfant aimé...
Il ne les abandonne jamais!


Dans cette lettre beaucoup de choses:
-->Dieu veut le Bonheur de l'homme. Il écoute, il se cherche, il se laisse trouver.
-->Le rôle du prophète: demeurer présent dans les nuits humaines; toujours accompagner...
-->Et pour tous: Toujours avoir confiance en la vie!







4- DIEU...



Toute la vie de Jérémie nous parle de Dieu.
Pour retrouver les expressions ou les mots importants qu'il nous a dit sur Le Seigneur, fais les jeux ci-dessous.



Remets en ordre:



Réponses: Dieu veut le bonheur de l'homme. C'est un infatigable veilleur.
Il cherche notre coeur. Il est toujours près de nous.




Retrouve une phrase cachée: pars d'une lettre centrale et suis un chemin en colimaçon.



Réponses: "Quand on le cherche de tout son coeur, Dieu se laisse trouver."
(Pour plus de facilité, on pourra donner la première lettre)




Retrouve une phrase cachée:
(Les traits bleus sont là pour t'aider; ils sont le cadre du texte)



Réponses: "Je mettrai ma Parole de Vie au plus profond d'eux-mêmes.
Je l'écrirai sur leur coeur.
Alors je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.



(Pour aller vers le plan, les chants et prières, les images et coloriages, ne fermez pas! Remontez tout simplement au début de cette rencontre).