gandhi, caté , idées caté , caté, catechese, catechisme, KT

Gandhi



Prière :
*La paix.
*Le sourire de Gandhi.

Livres : (Pour adultes) "Tous les hommes sont frères" de Gandhi.
"Lettres à l'ashram": écrites en 1930 lors d'une incarcération.

Bande dessinée : "Gandhi". (Les chercheurs de Dieu. Collection centurion grain de soleil.)

Film : "Gandhi" de Richard Attenborough.

L'hindouisme : Pour plus de renseignements, voir le chapitre: les grandes religions.



_________________________________________________________


Enfance.

Avant ce premier temps, on pourra situer l'Inde,
expliquer les mots "intouchable"et "vishnouite" -qui vénère Vishnou, le protecteur, la parcelle divine de la compassion, l'océan infini de l'univers.



  • Lire le texte.

  • Ecouter les réactions des enfants souvent nombreuses et tenter d'y répondre.

  • Apporter quelques explications complémentaires:

  • ->Voir aussi chapitre hindouisme.
    ->Le prénom Mohandas signifie: "le serviteur du Ravissant". C'est le prénom qu'ont choisi les parents de Gandhi au moment de sa naissance.
    ->Le Ravissant: Celui dont La Beauté plaît énormément, infiniment et qui peut nous "ravir", nous arracher à la grisaille, nous transporter de joie...
    ->Porbandar: petit port de la presqu'île de Kathiawar (nord-ouest de l'Inde).
    ->De sa mère, Gandhi a reçu les valeurs hindouistes, la connaissance des autres religions et sa grande tolérance à leur égard. Mais il a également été influencé par le jaïnisme très répandu dans sa région natale. Le jaïnisme professe l'Ahimsa, c'est à dire la non-violence envers toutes formes de vie humaine ou animale.


  • As-tu bien écouté?


  • Réponses: Inde. Courageux, généreux; serviable, tolérante. Les tables de multiplication et les autres. Le problème des intouchables. Gandhi est timide, respectueux envers ses parents et franc. A 13 ans. Les beaux habits, le son des tambours, le festin et la rencontre avec une nouvelle camarade de jeux. En Angleterre pour devenir avocat. La Tour Eiffel, les vieilles églises et Notre Dame.

  • Dans le tableau, barre tous les noms d'animaux. Que peux-tu dire sur le mot restant?



  • Réponses:




    Il reste le mot: Mohandas. C'est le prénom de Gandhi; il signifie: "Le serviteur du Ravissant".










Un fait marquant à l'âge adulte.


En 1891, Mohandas Gandhi rentre en Inde mais il n'y reste que peu de temps. Il saisit en effet une offre d'emploi en Afrique du sud et c'est le coeur serré qu'il quitte à nouveau sa femme et ses deux enfants.
Ses "premiers pas" dans ce nouveau pays sont plutôt difficiles...

*Essaie de remettre en ordre le texte ci-dessous: (Peut-être lire le texte une première fois dans l'ordre?)



*Puis décore la réponse :


Un modèle:





*Si tu avais été à la place de Gandhi, qu'aurais-tu fait? : (discussion)
->Serais-tu rentré directement dans ton pays?
->Serais-tu resté en Afrique du Sud sans rien dire, Indien soumis parmi les autres Indiens,acceptant le manque de respect des hommes blancs juste le temps de finir le travail entamé?
->Te serais-tu révolté quitte à utiliser la violence verbale ou physique et au risque d'amplifier la haine, d'oublier l'amour?
->Aurais-tu trouvé la force d'aimer l'homme blanc? Aurais-tu essayé de l'amener à changer tout doucement?




*Si tu as étudié Moïse te souviens-tu? : Moïse voit un Egyptien maltraiter un Hébreu. Il réagit en utilisant la violence: il tue l'Egyptien. Ensuite, il s'enfuit dans le désert, il se cache... Mais Dieu sait le retrouver, il sait le rejoindre! Il le remet debout et lui donne la force de retourner sans violence vers les hommes...




*Que va donc faire Mohandas Gandhi?? : Pour le savoir, remets en ordre les mots:


Réponse: Gandhi choisit de rester et de lutter sans cesser d'aimer.

Il va choisir de rester et de lutter contre l'injustice en utilisant la voie de l'Ahimsa: lutter sans jamais cesser d'aimer; frapper la conscience de son adversaire plutôt que de frapper l'adversaire.
Pour cela il va puiser dans ses racines spirituelles hindouistes (la Bhagavad-Gitâ, le jaïnisme (->non-violence et respect de l'autre),...). Il s'inspirera aussi des Béatitudes et de ses lectures de Tolstoï.




*La vie en Afrique du Sud :
En Afrique du Sud, Mohandas Gandhi est très vite confronté à l'injustice et à la discrimination raciale. Il choisit de rester dans ce pays (sa femme et ses enfants le rejoindront) et d'y lutter pour les droits fondamentaux des Indiens et des Noirs en protestant pacifiquement.
->Il commence par changer ses habitudes: en faisant lui-même les travaux qui étaient jusqu'alors réservés aux intouchables et en encourageant ses proches à faire de même...
->Il utilise la non-violence et organise de grands mouvements pacifiques de désobéissance civile (grève des mineurs, marche des femmes indiennes outragées par la loi ne reconnaissant pas les mariages non-chrétiens, jeûnes,...).
->Gandhi croit à "la force de la vérité" ( Satyagraha). Il accepte les injures, les mauvais traitements, la prison,... Tout cela pour montrer à l'adversaire qu'il participe à l'injustice, pour le persuader qu'il a tort et finalement pour l'amener à réviser son point de vue.

Gandhi va faire avancer les choses: il va obtenir un plus grand respect pour le peuple indien (droit de voyager en première classe; abolition des taxes de 6 mois de salaire pour les Indiens qui veulent devenir des travailleurs libres;légalité des mariages non-chrétiens,...).

A son retour en Inde, en 1914, après 20 ans passés en Afrique, Gandhi est déjà très populaire.










Retour en Inde:


*A son retour en Inde, Gandhi renoue avec l'Inde des villages et se fait défenseur des plus petits:

->Sa première grande cause est la défense des paysans déshérités du Bihar (frontière du Népal) qui sont obligés de cultiver l'indigotier pour le seul bénéfice des planteurs anglais (alors maîtres du pays). Gandhi parcourt les villages, enthousiasme les foules, affole les Britanniques et réussit peu à peu à effacer "la tache indigo".
->Gandhi défend ensuite les ouvriers du textile et inaugure le jeûne politique jusqu'à satisfaction des revendications.
->Gandhi désire aussi remédier aux abus de la société indienne en s'attaquant au problème des intouchables ( Il dira: "Tant que nous avons nos intouchables, nous méritons nos anglais"). Il accueille donc les intouchables dans son ashram (ermitage), travaille avec eux et encourage son entourage à faire de même. Pour lui les intouchables sont des enfants de Dieu au même titre que tous les humains. Il faut donc abolir l'intouchabilité.
->Gandhi se consacre aussi à l'éducation et à l'instruction du peuple indien, à l'émancipation de la femme et à l'entente entre les différentes communautés religieuses.
->Gandhi vit modestement, une vie proche de la nature (pauvreté libératrice): il refuse les biens matériels, file le lin lui-même, porte des vêtements simples (pagne et châle), se nourrit de fruits, de légumes, de lait.



*Gandhi lutte aussi pour l'indépendance de son pays:

il désire agir par la pratique de "l'Ahimsa" (non-violence) et de la "Satyagraha" (force de la vérité). Il désire combattre les Britanniques sans jamais cesser de les aimer.
La lutte est longue et difficile (Gandhi est souvent emprisonné et connaît de longs jeûnes. Il puise sa force dans la méditation et la prière) mais elle aboutit à l'indépendance. Un grand regret cependant: le pays est divisé en deux états: Inde (hindous) et Pakistan (musulmans). Gandhi a pourtant repris son bâton de pèlerin et est allé habiter alternativement chez les hindous puis chez les musulmans, en priant avec eux avec la Bhagavad-Gita ou le Coran. Mais ses efforts n'ont pas abouti...



*La mort de Gandhi:
Le 30 janvier 1948, un extrémiste hindou ne lui pardonnant pas son engagement pour la paix le tue de 3 balles lors de la prière publique. Le matin même, à la prière, on avait récité ce verset de la Bhagavad-Gita: "Car la mort est certaine pour ce qui naît et certaine la renaissance pour ce qui meurt."
Gandhi est mort en prononçant le nom de Rama ( nom de Dieu pour les hindous: Rama donne la Béatitude et la paix suprême. C'est la réalisation de la vie).

Gandhi reste le symbole international de l'Inde libre... Il sera appelé "le père de la nation".


Les Indiens l'ont élevé au rang de saint et l'ont appelé "Mahatma", ce qui signifie "la grande âme", un titre réservé aux plus grands sages.



*Si tu es inspiré, tu peux imaginer le timbre fêtant les 60 ans de la république indienne et nous l'envoyer .



*Petit bilan : compléter les pointillés.



Réponses: avec, comme, s'occupe, réfléchissent, droits, marches
pauvreté, violence, prison, non-violence, amour, d'aimer.







Gandhi, Dieu, la prière.


*Un texte: composé à partir d'écrits de Gandhi: "Lettres à l'ashram" et "Tous les hommes sont frères".

Au début de ma vie, je ne croyais ni en Dieu ni en la prière. A mesure que le temps passait, ma foi en Dieu augmenta et mon besoin de prière devint de plus en plus irrésistible.
Aujourd'hui, je crois que c'est le même pinceau qui nous a tous dessinés: nous sommes les enfants d'un même créateur. Et tandis qu'autour de nous, tout change, tout meurt, une Force de Vie demeure immuable, mystérieuse, indéfinissable et foncièrement bienveillante. Elle soutient les êtres, les guide, les transforme... Elle pénètre tout ce qui est... Cette Force n'est autre que Dieu.
L'Esprit de Vérité pénètre l'univers tout entier... Il n'est pas extérieur à notre enveloppe de chair. Il est parfaitement UN. L'humanité forme donc un seul tout. Bien qu'ayant plusieurs corps, elle n'a qu'une seule âme...
Nous ne pouvons donc nous désolidariser de l'âme la plus pervertie. Violenter un seul être humain, c'est nuire à l'humanité entière!
Pour voir un jour L'Esprit de Vérité qui pénètre l'univers tout entier, il faut arriver à aimer ce qu'il y a de plus insignifiant dans la création et, pour ce, il ne faut se soustraire à aucune dimension de la vie.

Tout ce qui m'a été donné de pouvoir faire dans ma vie est dû au fait qu'à travers mes limites j'ai découvert l'action de cette force autre que la mienne, cette force que l'on peut prier, cette force qui peut nous guider.
Je suis intimement persuadé que Dieu se révèle quotidiennement à chacun de nous; mais nous nous bouchons les oreilles pour ne pas entendre la Petite Voix Tranquille. Nous fermons les yeux pour ne pas voir en face de nous La Colonne de Feu.
La prière est maintenant pour moi aussi indispensable à mon âme que la nourriture l'est à mon corps. Il m'est devenu impossible d'être heureux sans prier. La prière me soutient, me guide, me donne la paix, la sérénité.

Je sais toutefois que je n'ai pu réaliser qu'imparfaitement mon désir intense de me perdre dans L'Eternel et de devenir, entre ses mains, une simple motte d'argile.


*Quelques phrases de Gandhi:


"C'est la prière qui a sauvé ma vie."

"Mieux vaut mettre son coeur dans la prière sans trouver les mots que de trouver les mots sans y mettre le coeur."

"La prière est la clé du matin et le verrou du soir."

"Nul ne peut naître intouchable puisque chaque être est une étincelle d'un seul et même feu."

"Ma vie forme un tout indissociable: un même lien unit toutes mes actions. Elles ont toutes leur source dans un amour inextinguible pour l'humanité."











Quelques photos:


Visages de Gandhi.

La maman de Gandhi.

Gandhi et Kasturbaï.

Marches pacifiques.

Gandhi se laisse entraîner.

Gandhi la joie!