priere eucharistique, eucharistie, messe, sacrement, eucharistie, communion, caté , idées caté , caté, catechese, catechisme, KT

eucharistie



Petit plus:

On pourra compléter avec:
->"La messe: Différentes parties de la messe et jeux."
->"La messe: La messe: création de livrets."
->"Communion: Jeu de piste. Jeu de piste autour de la communion."


Chants:

*"Le pain dans nos mains" de Noël Colombier.
*"Gloire à Dieu qui nous conduit" de Joseph Gélineau.
*"Préparons la table" de Joseph Gélineau.
*"Le soir avant sa mort" de Joseph Gélineau.


Prières:


*Notre Père.
*Mon Père, je m'abandonne à toi (Charles de Foucauld).
*Merci Jésus. (La prière de Quentin)
*Le vent de Jésus.
*Prière à l'Esprit Saint
*Viens Esprit Saint (Deux prières portant ce titre)

__________________________________________________






1-Autour de l'Evangile:


Ci-dessous, un petit jeu pour découvrir pas à pas l'évangile choisi. Au fur et à mesure de ton avancée dans le jeu, écris ce que tu trouves. Ensuite, il te faudra accorder le verbe avec son sujet pour que le texte ait un sens.


Légende:


Texte:


Réponses: Jésus prendre pain et remercier Dieu. Jésus rompre pain et donner à ses disciples. Jésus dire à ses disciples Prenez ceci c'est mon corps. Jésus prendre une coupe de vin et remercier Dieu. Jésus donner une coupe de vin à ses disciples Ils boire tous. Jésus dire ceci c'est sang qui garantir l'Alliance de Dieu. Il est versé pour la multitude.


Il ne te reste plus qu'à accorder verbes et sujets pour retrouver le texte ci-dessous...










2-La Grande Prière Eucharistique:


On peut diviser la messe en quatres parties:
Le temps de l'Accueil, le temps de la Parole, le temps de l'Eucharistie, le temps de l'Envoi.
Pendant le temps de l'Eucharistie (ou Liturgie de l'Eucharistie), le prêtre accueille les offrandes, les prépare et prie sur elles.
Puis vient le temps de La grande Prière Eucharistique.
C'est le moment où l'on se souvient du dernier repas de Jésus, celui du Jeudi Saint (La Cène).


La Grande Prière Eucharistique:

Il existe de nombreuses prières eucharistiques mais les gestes ci-dessous se retrouvent en toutes.

**Pendant cette prière, le prêtre invite l'assemblée à se placer sous le regard de Dieu et à le remercier:
"Le Seigneur soit avec vous.... Elevons notre coeur..."
"Rendons Grâce au Seigneur notre Dieu."


**Avec le Sanctus, c'est toute la création qui chante avec nous
et qui remercie Dieu pour toutes ses merveilles et pour Jésus, Le Fils, qui vient au nom du Père:
"Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!"

**Nous n'oublions pas l'Esprit saint qui a accompagné Jésus et qui oeuvre chaque jour.
Le prêtre appelle l'Esprit Saint sur les offrandes en traçant un signe de croix au-dessus des offrandes (Epiclèse de consécration):
"Père, sanctifie ces offrandes en répandant sur elles ton Esprit..."
Le prêtre demande au Père d'envoyer Son Esprit Saint sur le pain et le vin pour qu'ils deviennent pour tous la vie de Jésus, la présence de Jésus.

**Ensuite, le prêtre redit les paroles de Jésus et refait ses gestes. C'est le récit d'institution de l'Eucharistie.
Le prêtre prend le pain; il remercie; il élève le pain.
Puis, il prend la coupe; il remercie; il élève la coupe...
Le prêtre élève ensuite le pain et le vin, signes de la présence de Jésus (Elévation).
Jésus est mort... Jésus est ressuscité... Jésus est vivant avec nous pour toujours!
Il nous invite à marcher vers Dieu, à lui offrir notre vie pour qu'elle devienne comme un bouquet d'Amour...
En nous faisant cette invitation, Jésus ne nous laisse pas seuls! Il nous propose son aide, sa Présence.
Voulons-nous ressembler à Jésus? Voulons-nous, pour cela, nous ouvrir à sa présence? Voulons-nous prendre sa main?

**C'est difficile de marcher vers Le Père qui n'est qu'Amour. C'est difficile d'offrir sa vie, c'est difficile de suivre Jésus...
Le prêtre connaît les difficultés humaines...
Il appelle de nouveau l'Esprit Saint (Epiclèse de communion) pour que tous ceux qui vont communier trouvent la force de devenir comme Jésus: offrande au Père et amour pour tous leurs frères.
"Quand nous serons nourris de son corps et de son sang
et remplis de l'Esprit Saint
accorde-nous d'être un seul corps et un seul esprit dans le Christ."


*Jésus prie toujours pour nous...
Nous pouvons lui confier l'Eglise, le monde, les défunts,...
Ce sont les prières d'intercessions.

**La Grande prière eucharistique se termine.
Le prêtre élève le pain et le vin en disant:
"Par lui, avec lui et en lui,
A Toi Dieu Le Père Tout Puissant,
Dans l'unité du Saint Esprit,
Tout honneur et toute gloire,
Pour les siècles des siècles."


C'est grâce à Jésus (par lui, avec lui et en lui) qui nous montre le chemin, qui marche devant nous, qui s'offre pleinement
Et avec la Force du saint Esprit
Que nous pouvons nous laisser entraîner vers le Père Tout Puissant d'Amour.










3-La communion::


SORTIR! Le mot est important!
Avant, il y a l'enfermement, la vie limitée, la vie réduite, le doute, la peur, l'inquiétude, le manque de liberté, l'obscurité, la détresse,...
Après, il y a l'immensité, l'infini, la fécondité, l'espérance fabuleuse, la liberté, la vie nouvelle...
Entre les deux, il y a Dieu qui passe et qui propose sa Main pour "conduire" sur le chemin... Entre les deux, il y a passage (de l'Eternel dans la vie humaine, mais aussi de l'humain vers une autre vie)!




Le NOTRE PERE:
Le Père veut "passer" dans notre vie pour la transformer!
Nous nous tournons vers LUI pour lui dire:
Notre Père...
Que Ta volonté soit faite...
Donne-nous aujourd'hui, notre pain de ce jour..."




LA PAIX DE JESUS:
Dans la confiance, nous accueillons la paix de Jésus ressuscité.
"Je vous donne ma paix, je vous laisse ma paix."
Nous pouvons marcher sans crainte vers Dieu.
Toujours il nous accueille!
Toujours, il nous pardonne!
Il est Vie, Lumière, Résurrection!
Nous pouvons être paisible...

Nous pouvons aussi annoncer cette paix autour de nous, la répandre.
Donner un geste de paix à nos voisins à l'église, c'est dire la foi qui nous habite:
"Oui, je crois en ce Dieu Amour, source de Bonheur et de Paix."
"Oui, je peux marcher sans crainte vers Lui."
"Oui, je peux suivre Jésus!"




LE PAIN ROMPU:

Pendant le chant "Agneau de Dieu", le prêtre rompt le pain, il le partage.


Nous ne sommes pas faits pour la petitesse, l'étroitesse, l'enfermement, la vie stérile, la solitude,...
Nous sommes appelés à une Autre Grandeur toute de Richesse et de Générosité. Jésus vient nous le rappeler!
Il aimerait nous voir sortir de nos prisons, de nos obscurités (les aveugles voient), de nos enfermements (les sourds entendent, les muets parlent,...), de nos vies limitées, pour nous entraîner vers La Lumière du Père qui est toujours "résolu" à nous faire monter vers une contrée plantureuse et vaste, une contrée où ruissellent lait et miel..."

Jésus veut nous entraîner sur le chemin de Pâque: chemin de Passage vers une vie nouvelle, ouverte à l'accueil du don de Dieu.
Pour réveiller L'Alliance entre les humains et Dieu, pour que chacun s'ouvre à la Vie divine, qu'il La laisse s'engouffrer, passer en lui, s'épanouir, ruisseler, Jésus offre sa vie...

Jésus devient offrande pour que les humains prennent La Main du Père et qu'ainsi, ils s'élèvent, montent vers L'Amour.
Jésus devient l'agneau (l'offrande d'autrefois) de l'holocauste (de la montée, de l'élévation).
(Jésus devient offrande pour que les humains s'élèvent vers Dieu)
On chante "Agneau de Dieu" au moment où le prêtre rompt le pain (qui représente la vie offerte de Jésus).)




LA COMMUNION:

Le prêtre se déplace pour donner le pain à l'assemblée.



Le mot communion:
Dans le mot communion, on peut demander aux enfants de retrouver les petits mots commençant par la lettre "U". Ils retrouveront les mots: un, uni, union. Ces mots peuvent leur rappeler que la communion est une union.
Communier, c'est vouloir faire UN avec Dieu et donc avec le monde.

Le mot communion vient de com (avec) et de munus ( échange, communication). L'origine du mot communion nous dit l'échange.
Jésus accueille le Don de Dieu... Il donne aussi: il donne tout!
Et nous, voulons-nous accueillir? Que sommes-nous prêts à donner?
(Un peu plus de patience, de partage, un pardon, un effort, un pas vers celui qui est seul,....)



Le geste:

Le prêtre nous dit:" Le corps du Christ"
(Ceci pour dire la présence de Jésus.)
Nous répondons: "Amen".
(C'est à dire: "oui, je le crois.")


Sur l'image, la main droite est en-dessous. Saint Cyrille (4ème siècle) disait: "Lorsque tu t'avances, ne t'approche pas les mains grandes ouvertes, ni les doigts écartés; fais un trône pour la main droite qui va recevoir le Roi." La main droite est donc au-dessus.
Il est bon de se rendre compte que l'essentiel n'est pas là! Ce n'est pas parce que notre main gauche ou notre main droite sera au-dessus que notre communion sera plus ou moins valide. L'important, c'est d'engager notre vie profonde dans une union avec Dieu.
"C'est ton coeur que je cherche nous dit Dieu!"




LE MOMENT QUI SUIT LA COMMUNION:


Moment à mettre en valeur. Moment de prière, de méditation. Jésus est avec nous. Il va nous aider à réveiller nos existences pour qu'elles deviennent vies de communion (Avec Le Père et avec nos frères et soeurs). Il va nous aider à aimer, à grandir dans l'amour.





Un texte de Charles Singer: Extrait.


Du pain, Seigneur!
Que je sois du pain auquel mes prochains
Viennent prendre ce qui leur manque,
Ce qui leur est nécessaire pour tenir tête aux coups,
Et aussi le courage de chaque jour!

Du pain, Seigneur!
Que je sois du pain auquel mes prochains,
Viennent se servir
Pour avoir toujours le goût de vivre
Malgré les peurs et les pleurs qui se répètent chaque jour!

Du pain, seigneur!
Que je sois du pain
Livré sur la table humaine
Pour épanouir la vie de mes prochains!

Charles Singer




Pour réfléchir:

On peut communier sans trop savoir pourquoi: par habitude, pour faire comme les autres, parce que cela se fait...
On peut communier par devoir, pour être en règle avec l'Eglise, avec Dieu,...
On peut communier par souci de sécurité, de protection...
On peut communier pour faire partie des grands.
On peut communier pour avoir des cadeaux ou pour être le roi de la fête.
On peut communier pour se montrer, pour dire que l'on est un bon chrétien.
On peut communier sans être vraiment là, sans rien donner de soi...
On peut communier pour faire plaisir à quelqu'un.
On peut communier pour dire que l'on fait partie de la même famille.

On peut aussi communier en marchant vers une présence qui désire nous entraîner vers L'Amour. On peut communier en offrant un peu de soi. Cette communion est un "OUI" à l'Amour:
"OUI, je crois en Toi. OUI, j'aimerais vivre de Ta vie. OUI, je veux bien donner un peu de mon temps, un peu de ma vie, quelques efforts,..., beaucoup d'efforts, pour que L'Amour grandissent en moi et autour de moi. OUI, je prends ta main pour que tu me conduises sur le chemin."
(Ne jamais oublier que L'Amour divin nous replonge toujours dans l'amour de nos frères et soeurs; dire OUI à L'Amour, c'est s'engager à aimer ceux qui passent sur notre chemin. Dans cet engagement, Dieu ne nous laisse jamais seul!)
On peut donc communier en engageant notre âme, en se sentant concerné au plus intime de soi-même, en ayant l'intention d'ouvrir notre coeur à l'Amour, en ayant l'intention de lui laisser une place pour qu'Il grandisse, qu'Il s'épanouisse en nous et autour de nous.










4-Jeux:



1-Mots croisés:

(S'assurer que tous les mots ont bien été employés au-moins une fois auparavant.)


Réponses: Notre Père, offrandes, parole, eucharistie, envoi, bible, amen, mercis, vie.






2-Retrouve un mot:


*Dans la grappe de raisin, colorie les lettres que tu vois trois fois. Il te restera un mot. Ecris-le. Sais-tu ce qu'il signifie? Repère ce moment à la messe.
*Dans la chenille, barre deux lettres et garde la troisième, etc... Il te restera un mot hébreu qui signifie "Louez Dieu", "chantez-Le". Quel est ce mot? A quel moment est-il chanté à l'église?
*Dans le rectangle, part du "U" central, puis suis une route en colimaçon. Tu trouveras ce que l'on fait pendant le temps de l'envoi.
*Dans le rectangle, pars du "D" jaune et suis une route en colimaçon.Tu trouveras une phrase tirée d'une prière. De quelle prière cette phrase vient-elle?



Réponses:
*Il s'agit du mot consécration. C'est une demande à Dieu d'agir par Son Esprit-Saint pour que Jésus soit présent dans l'Eucharistie.
*Alleluia! On chante L'Alleluia avant l'évangile.
*Un beau signe de croix. On en fait un aussi lorsqu'on arrive à l'église. (Voir en prières: "Le signe de la croix" ou "Signe de croix")
*Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Cette phrase est tirée du Notre Père. C'est à elle seule une très belle prière!






3-Signets à offrir:

(Certains ne sont pas terminés; ils seront à compléter en catéchèse.)