LE CREDO

Pour compléter cette rencontre, un livre:
"Notre Père, Je vous salue Marie, je crois en Dieu", chez Bayard.
Trois prières expliquées sous forme de poèmes.








PRIERE: SYMBOLE DES APÔTRES










QUELQUES PISTES DE REFLEXION:


Je crois en Dieu

L'humain vénère des dieux et déesses depuis des temps très anciens. Ceux-ci se battent entre eux, s'aiment, commandent à la mer, au vent, aux fleuves... Les hommes désirent les satisfaire en leur faisant des offrandes et sacrifices. Ils espèrent ainsi être épargnés des malheurs de la vie.
Lorsque l'on prie un dieu, on ne prie pas forcément le même que son voisin. Il n'y a pas regard des humains vers une source commune; les dieux n'incitent pas à la rencontre, à l'unité entre tous les hommes...

Avec le peuple juif, le changement est important! Nous apprenons à dire "Je crois en Dieu". Je crois en Un seul Dieu. Un seul Dieu pour le monde, un seul Dieu pour l'univers. Je crois en Cette Unité, en Ce Grand Rassemblement...
Lorsque nous prions Dieu, même si nous ne sommes pas sur le même chemin, nous sommes tous tournés vers La Même Lumière, tous reliés à La Même Présence. Notre prière devient communion entre les hommes. Un pas de géant est réalisé...

Il reste que des barrières existent toujours... Même si nous disons "Je crois en Un Seul Dieu", la façon de LE penser peut être différente d'une personne à l'autre, d'une religion à l'autre. Parfois, il est facile de dire "Je crois en Dieu" mais il devient plus difficile de préciser en quel Dieu nous croyons.

Les chrétiens, dans le Credo, précisent qu'ils ont placé leur espérance en Un Dieu Père Tout-puissant, Créateur.






Je crois en Dieu Le Père Tout-puissant.
(Voir enquête:"Qu'est-ce qu'un père?")

Dieu est Père Tout-puissant.
C'est un Père au coeur de Mère (miséricordieux). Il est Don et Accueil, Source de vie et Protection de cette vie, Force et Douceur...

Comme un Père au coeur de Mère, Dieu nous aime. Nous avons du prix à ses yeux; nous comptons pour Lui! Nous sommes ses enfants bien-aimés et Il ne nous laisse jamais seuls. Il est La Présence qui nous accompagne toujours sur le chemin de la vie et qui nous donne gratuitement ce qui est bon pour nous. Nous pouvons partir loin de Lui, L'oublier... Qu'importe! Il attend patiemment notre retour. Lorsque nous revenons vers Lui, lorsque nous osons un regard, une main tendue, une parole: "Je crois!", lorsque nous nous rendons présent à La Présence, Il est déja là.
La Toute-puissance de Dieu, c'est son Amour qu'il donne généreusement et sans discontinuer pour nous relever, pour nous faire vivre pleinement dans la communion avec nos frères.
Dire "Je crois en Dieu Tout-Puissant", c'est dire "Je crois que l'Amour Infini peut embraser le monde!"

Remets en ordre:

Réponse: La toute puissance de Dieu, c'est son Amour!






Je crois en Dieu Créateur.

Dieu crée.
Même si la création reste un mystère (nous ne savons pas comment les choses se sont déroulées),
le Credo nous invite à croire que Dieu est à l'origine de la vie.
La création est un Don, un cadeau merveilleux du Ciel!
Pour tant de beauté, n'oublions pas de remercier...

Remercions et gardons les yeux ouverts...
L'Amour ne rayonne pas encore sur le monde! Dieu ne demeure pas pleinement en notre coeur!
La création n'est donc pas terminée...
L'acte créateur de Dieu peut se poursuivre aujourd'hui.
Avec notre consentement, Dieu peut nous créer un peu plus chaque jour à son image.
"J'enlèverai votre coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair".
Mais avons-nous envie de Le laisser agir en nous, de Le laisser nous transformer?
Avons-nous envie de nous laisser créer à l'image de l'Amour?

Dire "Je crois en Dieu créateur", c'est dire "Je crois que l'Amour peut me créer un peu plus chaque jour!".
On peut se laisser toucher par cette parole; on peut aussi la laisser s'envoler...



Dieu peut nous créer chaque jour:

Pour savoir ce qu'IL peut nous donner
pour que nous soyons transformés,
suis les ficelles et écris dans le cadre tes réponses.


On pourra chercher dans le texte de saint Paul
(1ère lettre de Saint Paul aux Corinthiens13)
vers où l'Amour peut nous entraîner...
Plus de patience, de bonté, d'humilité, de partage,...







Je crois en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur......:

Dans la seconde partie du Credo:
*Nous reconnaissons que Jésus est Christ, Messie
Dieu est Amour.
Il peut nous créer chaque jour...
Jésus est envoyé de Dieu pour annoncer Le Royaume d'Amour.
Il est rempli de l'Esprit Saint, Le Don d'Amour.
Sa vie révèle le Père (Jésus aime jusqu'à donner sa vie).
*Nous reconnaissons que Jésus est Fils unique de Dieu.
Il a une relation unique avec le Père, belle, intime, proche.
Une relation d'échanges (accueil et don), de confiance, d'abandon, comme celle d'un enfant avec son père.
Il est le Fils bien-aimé.
*Nous reconnaissons aussi que Jésus est Notre Seigneur.
Il est notre modèle, celui qui nous apprend ce que signifie le mot "Aimer".
Il est notre guide, celui qui sait ce qui est bon pour nous,
celui qui sait ce qu'il nous faut pour demeurer dans l'amour.
Avec lui, nous apprenons à entrer dans une relation de confiance avec Celui qui est Source de tout Don.
Avec lui, en disant "Notre Père", nous apprenons aussi que nous sommes tous frères et soeurs. Tous égaux devant Dieu.
Avec lui encore, nous disons notre désir d'accueillir cet Amour que Dieu nous propose
("Que ton règne vienne", "Que ta volonté soit faite", "Donne-nous le pain de ce jour").



Pour connaître Dieu, les chrétiens font confiance en Jésus qui a vécu ce que vivent les hommes:
vie (soif, faim, fatigue, pleurs), souffrance, mort, tombeau, descente aux enfers.
Note: "Est descendu aux enfers": pour le peuple juif, les enfers sont le lieu de séjour des morts.
Dans ce lieu, il n'y a plus de vie, plus de relation avec les vivants; c'est un lieu de solitude, un lieu d'attente.
Dire que Jésus est descendu aux enfers, c'est dire qu'il est passé par tous les chemins des hommes,
même les plus obscurs et jusqu'au bout.


Les chrétiens font confiance en Jésus parce que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts!
"Le troisième jour est ressuscité des morts"
Jésus n'est pas resté dans un lieu de "non vie"...
Jésus n'est pas resté dans un lieu où la relation avec les vivants n'existe plus (enfers).
C'est sûr, il est vivant!
Des hommes et des femmes l'ont rencontré et cette rencontre a bouleversé leur vie!
Transformés par la présence du ressuscité, ils sont partis le crier sur les routes.
Certains, pour annoncer cette formidable nouvelle, sont allés jusqu'à offrir leur vie...

Si Dieu -Le Tout Amour- a ressuscité Jésus d'entre les morts,
c'est que sa vie était Belle, Bonne, Grande, Haute!
C'est que sa vie était à l'image de La Vie Divine!
"Père, j'ai manifesté Ta Gloire sur terre; j'ai achevé l'oeuvre que tu m'as donnée à faire..." (Jean 17)
En ressuscitant Jésus, Le Père glorifie Le Fils ("Il chante Sa Beauté")
Pour dire cette glorification de Jésus, les chrétiens, dans le Credo, utilisent des expressions fortes comme:
"Il est monté aux cieux", "Il est assis à la droite du Père".
L' expression "Monté aux cieux" dit l'élévation. La place de Jésus est avec Dieu, en Dieu.
L'expression "Est assis à la droite du Père" dit la place d'honneur, la glorification de Jésus.
On pourra se souvenir des paroles de Jésus: En Jean 17:
"Père, manifeste La gloire de Ton fils afin que Le Fils manifeste aussi ta gloire..."


Jésus demeure en Dieu et Dieu en lui. Jésus demeure dans l'Amour.
Il ne nous oublie pas pour autant. Il reste présent.
Il reste présent tous les jours et jusqu'au bout...
"D'où il viendra juger les vivants et les morts."

Le Fils Bien-aimé, celui qui ne juge pas,
celui qui se place entre ceux qui se croient vivants et qui accusent et celui qui se croit mort car il sait son péché,
renvoit chacun à son propre jugement.
Si quelques-uns veulent nous jeter la première pierre, où si nous voulons la jeter à certains,
il ne nous abandonne pas; il est là et sera toujours là!
Il invite chacun à se regarder soi-même avant de juger les autres
afin que ceux qui se croient Vivants voient leur coeur de pierre...
et que ceux qui se croient morts soient réintroduits dans la circulation de vie et d'Amour!
"Voir Femme adultère"

N'attendons pas les derniers jours!
Reconnaissons dès aujourd'hui, la Beauté de l'Amour de Jésus pour les humains; remercions-le; glorifions-le; imitons-le!
Si Jésus a vécu tout ce que vivent les hommes et qu'il est aujourd'hui vivant avec Le Père Tout-Puissant, c'est que son chemin peut être celui des hommes. Jésus peut être une lumière pour nos vies...
Sans peur, nous pouvons prendre sa main, nous laisser guider, nous laisser entraîner...
Son chemin d'Amour est un chemin de Résurrection et de Vie!






Je crois en l'Esprit Saint:

Suivre le chemin de Jésus... Un programme difficile!
Comment suivre un chemin de don de soi, d'Amour, de regard vers l'autre, alors que notre penchant naturel nous porte à toujours revenir vers nous-mêmes? ( Nous avons tellement besoin de nous sentir aimés).

Sur le chemin d'Amour, nous ne sommes pas seuls. Avant sa mort, Jésus a dit à ses amis:
"Je demanderai au Père de vous donner quelqu'un d'autre pour vous venir en aide, afin qu'il soit toujours avec vous."
Pour marcher sur le chemin d'Amour, nous pouvons accueillir Le Cadeau que Dieu nous fait: L'Esprit Saint.
L'Esprit Saint est comme une grande bouffée de Vie, de Tendresse, de Lumière et d'Amour qui nous est destinée,
et que l'on peut accueillir pour vivre une communion d'Amour avec Dieu et avec nos frères.

Croire en l'Esprit Saint, c'est bien!
Mais croire vraiment qu'il est pour nous et vouloir l'accueillir en nous pour le laisser nous transformer, c'est encore mieux!






Je crois à la sainte Eglise catholique:

Le mot Eglise signifie "assemblée".
L'Eglise est dite sainte, non pas parce que ses membres sont meilleurs que les autres, mais parce qu'ils ont le coeur tourné vers Dieu. Ils désirent suivre la Sainteté du Christ en accueillant l'Esprit Saint.

L'Eglise est faite d'hommes et de femmes emplis de faiblesses et de manques...
Mais au coeur de cette humanité blessée, comme ancrée dans son tréfonds, existe une Perle de Lumière, véritable Trésor:
Le Désir vrai et profond de marcher vers une Communion d'Amour universelle.
Catholique signifie ici "universel".
Croire en la sainte Eglise catholique, c'est croire que dans la profondeur de chacun vit une graine qui n'est que d'Amour et de sainteté; c'est croire que cette graine, avec l'aide de l'Esprit Saint, peut germer, grandir, se développer pour que le monde devienne une Communion d'Amour.






Je crois à la communion des saints:

Le mot saint ne désigne pas ici un grand croyant; il désigne Le peuple de Dieu
( L'ensemble des personnes désirant être fidèles à l'Amour).
Le mot communion signifie "union avec".

Nous avons besoin les uns des autres. Notre vie sur terre est faite d'échanges: paroles, gestes, regard, toucher,...
Nous recevons des trésors des autres; ceux-ci nous permettent de grandir, de nous épanouir...
Nous pouvons aussi donner, ne pas garder le meilleur de nous-mêmes mais le partager, et participer ainsi à la vie de tous les autres.
Sur terre, il y a échange, mise en commun de belles et bonnes choses. Il y a communion entre les hommes.

Cette communion n'est pas brisée avec la fin de la vie terrestre car la mort ne peut casser les liens d'amour.
Ceux-ci vivent pour toujours dans le coeur de Dieu et ne peuvent être détruits.
Une communion d'amour existe sur la terre; elle existe aussi avec ceux qui nous ont quitté et qui vivent auprès de Dieu.

Sur terre, nous pouvons entrer dans des relations plus profondes, plus lumineuses, plus pures, plus aimantes, plus saintes...
comme tissées avec Le Fil d'Eternité, comme nourries à La Source d'Amour, comme baignées par l'Esprit saint...
Sur terre, il y a communion avec Le Ciel, branchement possible de notre vie à celle de Dieu,
et ceci pour mieux aimer nos frères,
et ceci pour essayer de faire de toutes nos rencontres des rencontres emplies d'une Autre Lumière.

La communion des saints, c'est cet écoulement de "Vie" qui peut exister entre tous, comme si nous étions tous reliés les uns aux autres par des ramifications et que la Vie Divine s'écoulait dans ces veines.

L'Eglise, en nous proposant les sacrements, en nous rappelant le rôle important de la prière, de la Parole, de la charité veut nous aider à entrer dans une telle communion.






Je crois à la rémission des péchés:

L'Esprit Saint, Le Don Infini de Dieu, souffle vers la terre des hommes... Toujours!
Ceux-ci peuvent lui ouvrir la porte de leur coeur, l'accueillir en leur profondeur, le laisser travailler en eux.

En recevant le sacrement du baptême, nous disons notre désir profond de recevoir Ce Souffle de Vie
et de L'accueillir en tout notre être pour vivre une Vie d'enfants de Dieu à l'image de l'Amour.
Malheureusement, sur le chemin de la vie, nous refusons parfois d'aimer...
L'autre devient celui à éviter, celui qui doit se taire, celui qui ne devrait pas exister...
Nous connaissons alors la chute, le péché: nous n'avons plus envie de vivre la communion avec tous!
En nous coupant d'un homme, en refusant d'être don vis à vis d'une personne, nous bloquons l'amour en nous... nous empêchons sa circulation... nous le laissons mourir en nous (L'amour ne vit que s'il est donné)...
Notre marche avec Dieu, Le Tout Amour, le Flux d'Amour, est comme bloquée... Est-elle terminée pour autant?

Dans le tréfonds de notre coeur, bien caché, comme à l'abri de toute destruction possible,
le désir d'aimer est toujours là, tapi, comme enterré, bloqué par un refus...
Enfermé dans notre coeur de pierre, ne recevant plus La Lumière, il peut, aux yeux du monde, sembler inexistant...
Pourra-t-il, un jour, émerger à nouveau et grandir au-dessus de nos obscurités?
Pourra-t-il, un jour, sortir à La Lumière pour La rayonner?

Pendant notre "absence", Dieu est toujours là. Il nous attend. Son regard a déjà dépassé la coquille de notre péché; il a pénétré plus intérieur. Il a vu le tréfonds, le désir caché, le Trésor qui vit en nous. Il aimerait le voir remonter au Grand Jour! Alors, il frappe à notre porte qui s'est refermée. Il frappe doucement, avec beaucoup de tendresse, comme pour nous dire: "N'aie pas peur, tu peux! Tu peux dépasser ton péché! Tu n'es pas seul. Prends ma main. Je peux t'aider à casser la pierre, je peux t'aider à dépasser tes limites. Tu peux toujours grandir dans la communion universelle.
Et dans cette communion, nous avons besoin de toi car c'est tous ensemble que nous la construirons!"

Croire à la rémission des péchés,
c'est, au plus profond de nos nuits et de nos manques d'amour,
croire que Dieu nous a toujours déjà tout pardonné,
croire qu'Il croit toujours en nous.
Dieu voit la lumière, le désir d'amour qui est en nous. Il nous attend... Toujours!
C'est à nous de tendre la main pour, avec Lui et le Don de son Esprit, reprendre le chemin de la communion.

En Eglise, nous ne pouvons demander à nouveau le baptême. Mais nous pouvons demander à accueillir le sacrement de Réconciliation qui dit notre désir de repartir sur ce chemin de Communion.






Je crois à la résurrection de la chair:

Dans le langage biblique, le mot chair ne désigne pas seulement le corps, mais la totalité de l'être humain,
c'est à dire sa force, sa faiblesse, son péché, sa souffrance, son histoire, sa tendresse, son amour, son égoïsme, ses relations...

Nous vivons...
Notre chair, c'est toute cette vie!
Toute cette vie faite d'une multitude de liens...

La foi en la résurrection de la chair nous dit que la mort n'est pas une porte entre deux vies qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre mais plutôt un passage vers la poursuite de notre vie -avec toutes ses richesses et ses pauvretés-.
Vie qui se poursuit d'une autre façon que nous ne connaissons pas, mais que nous croyons plus tournée vers La Lumière, La Communion, Le Don... pour apprendre peu à peu à aimer comme Dieu aime.

La résurrection de la chair, c'est peut-être toute cette vie de pauvreté et de richesse qui est placée entre les Mains de Dieu et transformée...
Ecoutons Saint Paul: 1 corinthiens 15-36...
"Quand tu sèmes une graine, celle-ci ne peut donner vie à une plante que si elle meurt.
Ce que tu sèmes est une simple graine et non la plante elle-même qui va pousser..
Ensuite Dieu accorde à cette graine de donner corps à la plante qu'il veut; à chaque graine correspond la plante qui lui est propre."






Je crois à la vie éternelle:

Dieu vit éternellement... L'Amour vrai, Don perpétuel, Tout regard vers l'autre, est Eternel.

Dieu est Amour: celui qui demeure dans l'Amour demeure en Dieu et Dieu en lui." Jean (4,16)
Nous pouvons commencer à vivre de cette vie éternelle dès aujourd'hui, en accueillant l'Amour, en le laissant prendre racine en nous, en en vivant, en le dispersant autour de nous.
La vie éternelle, c'est la vie d'Amour, la vie tournée vers autrui...
Commencée sur cette terre, elle n'atteindra sa Plénitude que lorsque nous vivrons totalement dans l'Amour.
"Le temps naît entre tes mains si l'Infini est dans ton coeur."











JEUX:




MOTS CROISES:


Mis à part les mots souffrance (il a souffert) et crucifixion (il a été crucifié), tous les mots proposés sont dans le Credo.







MOT CACHE:


Si tu as fini les mots croisés, tu pourras trouver un adjectif qui qualifie la vie en faisant le jeu ci-dessous:
(Le premier nombre t'indique celui du nom dans le mots croisés)
(Le chiffre qui suit et qui est souligné te donne la lettre à choisir dans ce mot).
Exemple:14 5
14 te donne le mot créateur et 5 te donne la lettre T



8 1, 13 4, 6 2, 5 3, 12 6, 11 6, 4 3, 4 3, 10 3


Réponse: Eternelle.






MOTS A RETROUVER:



Réponses Père, Fils, Esprit, Marie, Pilate.