JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE, LA VIE!



L'Evangile de Jean 14, 1-14:


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples:
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé: vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures; sinon, vous aurais-je dit: "Je pars vous préparer une place"?
Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais, vous savez le chemin.»

Thomas lui dit: « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin?»
Jésus lui répond: « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.»
Philippe lui dit: « Seigneur, montre-nous le Père; cela nous suffit.»
Jésus lui répond: « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire: ‘Montre-nous le Père’? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi: je suis dans le Père, et le Père est en moi; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père » et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai.

Copyright AELF - Paris - Tous droits réservés)



LE CHEMIN:


Les chemins de nos vies:

Parfois, pour aller visiter ma voisine, je ne prends pas de chemin. Je préfère traverser le grand champ en évitant les ronces et les orties, dévaler la pente caillouteuse, passer la rivière et sauter par-dessus la barrière. C'est la voie la plus courte pour moi!
Mais je dois reconnaître que:
*Lorsqu'il pleut, je m'enfonce dans le sol du champ. J'ai beau essayer de repérer le passage le plus sec, j'ai beau être vigilante, je me retrouve toujours avec des chaussures trempées et boueuses. Ensuite, j'ai froid, je ne me sens pas à l'aise.
*Lorsque je marche sans faire attention, je me fais piquer par les orties ou je déchire mes vêtements avec les ronces. Parfois même, j'égratigne ma peau. La blessure est légère mais elle fait mal tout de même.
*Lorsque je suis pressée, je dévale la pente et j'ai peur de glisser ou de trébucher sur un caillou. Qui viendra m'aider si je me blesse? Qui me retrouvera?
*Lorsque la rivière coule à flots, la traversée n'est pas aisée. Pas de pont. Seulement quelques cailloux comme îles au milieu de la rivière. La difficulté est là devant moi. Je vais devoir me mouiller un peu.
*Reste la barrière à franchir. Elle n'est pas haute, c'est sûr. Mais c'est encore un petit obstacle.

Lorsque je prends le chemin, c'est un peu plus long à vol d'oiseaux. Mais je suis beaucoup plus sûre de la sécurité du parcours. Je ne risque pas de m'enfoncer dans la boue, de glisser dans une pente, de trébucher dans un trou, de me blesser avec des plantes, de tomber dans la rivière, de me perdre... Et si toutefois, il m'arrive quelque chose, un passant viendra vite à mon secours.

Un chemin, c'est pratique! C'est un passage permettant d'aller d'un lieu à un autre sans trop de difficultés. C'est une aide, une voie sur laquelle nous ne marchons pas seuls, une voie sur laquelle nous pouvons être secourus en cas de difficulté.

Nous pouvons choisir le chemin de nos vies! Nous pouvons choisir d'être riches, importants, connus, reconnus,... Nous pouvons chercher le bonheur... Nous pouvons choisir de venir en aide aux autres, de les soigner, de les émerveiller, d'informer, ... En tout cela, nous pouvons choisir d'avancer seuls, de ne compter que sur nos propres forces, ou de marcher avec d'autres.
Nous sommes libres.


Jésus, choisit le chemin de l'Amour:

Jésus choisit de prendre le chemin du Tout Amour. Après son baptême, il part sur les routes pour annoncer la Bonne Nouvelle de Dieu à tous ceux qu'il rencontre.

*La vie de Jésus est d'abord ACCUEIL de l'Esprit Saint ("L'Esprit Saint descend sur lui comme une colombe!"). Avec L'esprit Saint, Jésus part au désert et repousse les tentations. Avec l'Esprit Saint Jésus annonce la Bonne Nouvelle aux hommes.
*La vie de Jésus est encore PRIERE. On voit très souvent Jésus en prière dans les évangiles. Avant tous les moments importants de sa vie, avant tous ses choix, il prie.
Il arriva que Jésus, en un certain lieu, était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda: "Seigneur, apprends-nous à prier". Luc 11,1
Jésus prit la parole et dit: "Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance." Matthieu 11, 25
Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. Luc 3,21
De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait. Luc 5 15-16
*La vie de Jésus est aussi PARTAGE avec d'autres, RENCONTRES. Jésus ne reste pas seul dans l'intimité avec Dieu. Il marche vers ses frères et sœurs, les visite, les écoute, leur donne un enseignement...
Jésus ne fait pas route seul. Dès le début de l'annonce de la Bonne Nouvelle, Jésus appelle des disciples pour l'accompagner ("Venez avec moi!"), va manger chez ses ami(e)s (Marie, Lazare, Marthe, Simon,...), va manger chez des pécheurs...
*La vie de Jésus est DON! Jésus DONNE AUX AUTRES: Un enseignement, du temps, une guérison, un pardon, une purification, une présence, un réconfort, la paix, la confiance ("N'aie pas peur, crois seulement!"), une nourriture, de la compassion, du courage, une loi d'amour, une bénédiction, la vie (il relève, remets debout, pousse en avant). Jésus se fait serviteur, il donne jusqu'à SA VIE pour que les hommes entrent en relation, en communion avec le Père...
*Jésus nous indique LE CHEMIN VERS L'AMOUR ET nous envoie en mission.


Le choix de nos vies:

De multiples chemins s'ouvrent devant nous. Difficile de faire un choix.
Devenir le plus grand, le plus beau, le plus fort, le plus intelligent, le plus cultivé, le plus riche, le plus adulé,... En quelques mots: se servir soi-même.
Ou servir les autres: être à leur écoute, les encourager, les servir, les accueillir,... Devenir ainsi enfant de Dieu.
Si nous choisissons le chemin vers l'Amour, alors nous avons une aide précieuse: nous pouvons suivre Jésus, apprendre à le connaître dans les évangiles, le regarder vivre, l'écouter, le prier, l'imiter. Jésus nous ouvre le beau chemin vers l'Amour en accueillant l'Amour en lui et en étant Amour pour ses frères et sœurs.
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres.


Que répondrais-tu à Thomas?:

Jésus dit à ses disciples: "Pour aller où je vais, vous savez le chemin."
Thomas répond: « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin?»
Que répondrais-tu à Thomas? (Vers qui marche Jésus? Que faut-il faire pour marcher vers ce but? Quel chemin faut-il prendre?)

Jésus marche vers la Maison du Père, il marche vers Dieu qui n'est qu'Amour!
Pour marcher vers Dieu Jésus lui a offert sa vie et a accueilli l'Amour en lui.
"Je suis dans le Père, et le Père est en moi."
Pour marcher vers le Père, Jésus a aussi semé l'Amour accueilli, autour de lui.
"Si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes."


Une image:

careme



LA VERITE:


Alètheia (La vérité en grec) signifie que le voile qui recouvre toute personne et toute chose a disparu. On voit donc la réalité, le vrai.

Lorsque Jésus dit qu'il est la vérité, cela ne veut pas dire qu'il enlève le voile sur toute personne et toute chose. Tout ne lui devient pas transparent d'un coup. Il se pose toujours des questions, il peut changer ses orientations. Il ne comprend pas toujours ses amis.
« Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. » Matthieu 15-24
« Qui a touché mes vêtements ? » Marc 5,30
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Matthieu 27,46
"Génération incroyante et dévoyée, combien de temps devrai-je rester avec vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? "Matthieu 17-17
« Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. » Matthieu 26-39


Le voile que Jésus enlève, c'est le voile sur lui-même (voile qui aurait pu cacher sa profondeur), le voile sur sa relation à Dieu, sa vie avec Dieu, la vie de Dieu en lui , le voile sur le chemin qu'il suit (Chemin avec Dieu, chemin vers Dieu qui l'entraîne vers la communion avec tous les hommes).

La vérité est dévoilée. Pour nous, Jésus rend visible le chemin de communion avec Dieu et avec nos frères.
*Ce que Jésus dit, c'est ce qu'il pense au plus profond de son cœur. Jésus n'est pas faux. Il n'a pas deux visages. Il ne cache rien. Ce que Jésus fait, c'est ce qu'il a envie de faire. Ses paroles et ses actes sont en harmonie avec sa profondeur.
*Ce que Jésus dit est valable pour hier, aujourd'hui et demain: La route vers La Vie Pleine mène à l'Amour et passe par l'amour du prochain.
*On peut avoir confiance en Jésus. En suivant sa route, nous ne nous perdrons pas, nous marcherons sur un beau chemin et nous n'y serons jamais seuls: l'Esprit Saint nous conduira.

Pour marcher vers Dieu, nous pouvons donc nous appuyer sur Jésus avec confiance, nous pouvons l'imiter (accueillir l'Esprit Saint, prier, aimer son prochain, donner et donner encore). Le chemin de Jésus vers Dieu est VRAI!


Pour prendre le chemin de communion: Se poser quelques questions:

*Le chemin de communion avec Dieu passe par la communion avec tous mes sœurs et frères.
En ai-je envie au plus profond de moi ou est-ce seulement une façade que je veux exposer à mes proches? Mes actes, mes paroles sont-ils en accord avec mes pensées? Est-ce que je réserve ma vie de communion à quelques-uns? Est-ce que je veux rester dans l'intimité avec Dieu, trouver un bonheur personnel, et oublier de semer autour de moi?

*Le chemin de communion m'appelle à changer. Forcément.
Suis-je prêt à pardonner? Suis-je prêt à faire des efforts? Suis-je prêt à écouter, à accueillir, à donner encore et encore? Suis-je prêt à aimer? Suis-je prêt à abandonner une partie de moi-même?...

*Le chemin de communion est un chemin difficile. En partant seul, je risque d'échouer.
Suis-je prêt à confier ma vie à Dieu (Que ta volonté se fasse en moi!)? Suis-je prêt à accueillir l'Esprit Saint? Suis-je prêt à accueillir, à rencontrer ceux que Dieu va m'envoyer pour m'aider? La prière est-elle importante pour moi? Ai-je envie de suivre Jésus?


Retrouve un mot et explique-le:

careme

Réponses: voile, relation, paroles, prochain, esprit, prière. On trouve le mot vérité. La vérité se trouve dans la communion, le dialogue, la rencontre avec Dieu et avec son prochain.
Jésus est vérité parce qu'il est communion avec Dieu et avec ses sœurs et frères, jusqu'au bout, jusqu'à donner sa vie.


Retrouve une phrase: Jésus en communion avec son Père:

careme

Réponse: Le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi: je suis dans le Père, et le Père est en moi; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.

careme



LA VIE:


La vie Pleine, c'est connaître Dieu. Nous pouvons commencer à connaître Dieu en entrant en communion avec Lui et avec nos frères. La vie Pleine passe donc par la prière, par la rencontre avec Jésus et avec nos frères.
« Maître, que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Que lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. » Luc 10, 25-37

careme


careme