Accueil Caté Chants Prières Images Bricolages Eveil Célébrations Contact Forum Nouveautés

messe, caté , idées caté , caté, catechese, catechisme, fiches dominicales, celebration, avent, noel, careme, temps ordinaire


avent, noel, mime, mimes, sketche, caté, idées caté , caté, celebration avent, celebration noel

QUATRE FLAMMES
POUR NOEL




Quatre flammes pour Noël: le texte. (Idée envoyée par Pascale.)

A l'origine, un texte de la communauté chrétienne de Brossard, au Québec.
Texte repris et transformé par Jean-Claude Marin,
puis texte un peu modifié.
Ce texte est utilisable pour une célébration.


Le texte:

Ce soir, nos yeux sont fixés sur la lumière de Bethléem.
Alors, permettez-moi, en regardant l'enfant de la crèche, de vous raconter une histoire.

Nous sommes en famille, un soir de Noël. Toute la maisonnée parle et rit pendant qu'un enfant se glisse dans la salle à manger et s'approche de la table décorée. Au milieu des décorations, l'enfant remarque quatre belles bougies dont les flammes brillantes dansent pleines de vie et semblent tenir conversation...

"Moi, je suis la lumière de la paix, dit la première flamme, et je me demande pourquoi je brûle? Qui croit encore en la paix? Regardez ces guerres partout... Ces gens innocents qui meurent... Regardez ces violences à l'école... Regardez ces disputes à la maison... Je suis la lumière de la paix et je ne sers à rien! Personne ne désire plus m'accueillir ou me propager..."
En disant ces mots, la première flamme, celle de la paix s'éteignit.

La deuxième flamme prit aussitôt la parole:
"Moi, je suis la lumière de l'amour et je me demande aussi si je vais continuer à brûler. Aujourd'hui, les gens s'enferment et ne pensent qu'à eux... Leur seule lucarne, c'est l'écran de télé! Là, ils voient bien qu'il y a plein d'enfants qui n'ont pas à manger ou qui souffrent; ils voient aussi, d'un oeil distrait, les reportages sur les personnes seules et sur les gens à la dérive... Ils voient tout cela mais ils restent assis dans leurs fauteuils... Ils ne font rien... Ils ne bougent pas le petit doigt. Et moi, je vis pour être donnée, pour être partagée... Alors à quoi bon vivre, à quoi bon continuer à brûler?"
En disant cela, la deuxième flamme, celle de l'amour s'éteignit.

La troisième bougie de Noël prit la parole:
"Moi, je suis la lumière de la foi. Cela fait des années que je dis:
"Ayez confiance en Dieu! Il est là avec nous! Il peut nous accompagner, nous épauler, nous porter..."
Mais qui croit en ces paroles? Qui a confiance en Dieu? Qui s'appuie sur lui?
Je crois que je suis moi aussi inutile... Les gens n'ont plus besoin de moi..."
Et la troisième flamme, celle de la foi, s'éteignit.

Il ne restait plus qu'une flamme et l'enfant était devenu triste parce que la belle table de Noël était presque dans l'obscurité.
L'enfant dit à la dernière flamme: "Alors, toi aussi tu vas t'éteindre?"
...........
Seule, mais plus vive que jamais, la quatrième flamme lui répondit:
"Non! Je vais continuer à briller! Toujours! Je suis la lumière de l'espérance... C'est moi qui vous permet de tenir pendant les moments de tristesse, de découragement. Je suis la lumière qui jaillit dans la nuit, dans le doute, dans le froid pour illuminer les terres humaines. Je suis le petit enfant de Bethléem qui sème et qui sème encore, et qui rallume toutes les vies éteintes... Et je serai toujours là!"

L'enfant médita un instant ces paroles... Il comprit que la flamme espérance pouvait redonner vie à toutes les autres flammes. Il prit alors entre ses mains la petite lueur et ralluma bien vite les trois autres mèches: celles de la paix, de l'amour et de la foi. Et toutes ces flammes brillèrent d'un si grand feu qu'elles illuminèrent fortement le coeur de tous les convives! Tous en choeur, ils se mirent debout et chantèrent la gloire de Dieu:
« Gloria in excelsis Deo ! »



Les mouvements:

Quatre belles bougies de couleurs différentes. Quatre enfants portant un foulard de même couleur que la bougie qu'ils porteront.
Au début du texte les quatre enfants qui portent les bougies sont sur le côté du choeur bougies allumées.
Au début de la lecture, un enfant se place au centre de la scène et regarde vers les bougies.
Lorsque l'on dit: "Moi je suis la lumière de la paix", l'enfant qui porte la première bougie rejoint l'enfant au centre de la scène. Il n'oublie pas de souffler sur la flamme à la fin du texte. (Dans l'église, on éteint en plus quelques lumières).
On répète la même chose pour les deux flammes suivantes. L'église s'obscurcit peu à peu... Jusqu'à être dans le noir, illuminée par la seule bougie qui reste allumée.
Lorsque l'enfant rallume les autres bougies, les lumières de l'église se rallument dans le même temps. Alors, tous en choeur, on entonne un chant de Noël...

Variante: Dans l'assemblée, quelques personnes portant des cierges de même couleur que les bougies. Ces personnes éteignent leur bougie (et la rallument ensuite) dans le même temps que l'enfant.



Pour compléter: lumignons: idée envoyée par Annabelle

*En plus des 5 personnages principaux, tous les enfants présents avaient autour du cou un foulard d'une des 4 couleurs et un lumignon en verre peint d'une des 4 couleurs également.
* Pour chaque groupe un ou deux adultes "guides " avec un cierge entouré d'un ruban de soie rappelant la couleur de chaque groupe. Ainsi, même les petits savaient à quel moment éteindre leur lumignon.
* Les 4 enfants jouant les bougies étaient habillés de noir et, épinglés dans leur dos, les symboles que l'on voit sur la photo ci-jointe. A la fin de la saynète, ils se sont retournés et ont levé leur bougie au ciel, laissant à l'assemblée la surprise de découvrir ces symboles.



Voir aussi:

En caté, "Idées autour du mot espérance". Première partie, diaporama envoyée par Catherine.











Quatre flammes pour Noël: idée célébration.
(Idée envoyée par un groupe de catéchistes en catéchèse adaptée.
Dole. Diocèse de Saint-Claude. Jura.)




CHANT D'ENTREE: "Pour entrer dans le silence."

-R-
Pour entrer dans le silence et pour te prier
Pour m’ouvrir à ta présence, en moi tout se tait.


-1-
Je me tourne vers Toi, mes yeux sont fermés
Je veux simplement t’offrir ma journée
-2-
Je me tourne vers Toi, mes mains sont croisées
Je veux simplement être pardonné
-3-
Je me tourne vers Toi, le cœur bien chargé
Je veux simplement te dire un secret

-4-
Je me tourne vers Toi, je veux contempler
Merci pour tant de beauté
-5-
Je me tourne vers Toi, le livre est posé
Je veux simplement venir t’écouter
-6-
Je me tourne vers Toi, tu viens te donner
Je veux simplement un peu mieux t’aimer.



MOT D'ACCUEIL:

Nous sommes venus célébrer Noël en souvenir du jour où Jésus est né. Jésus est notre Lumière, la lumière de tous les peuples...
Le prêtre explique que de tous temps la lumière a été importante pour les hommes. Il introduit le passage de la Genèse.



LECTURE:

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.
La terre était vide et déserte
La nuit recouvrait tout.
Dieu dit: Que la lumière soit et la lumière fut!
Dieu vit que la lumière était bonne.



CONTE DES QUATRE BOUGIES:

Nous allons fêter cette lumière à partir du conte des quatre bougies.

1)La PAIX:
Trois jeunes se présentent devant l’assemblée. L'un tient une bougie allumée entre ses mains. L'autre une carte avec le mot PAIX. Le troisième porte un texte qu’il lira après le temps de réflexion autour du mot PAIX.
Une catéchiste anime le temps de réflexion autour du mot paix puis le jeune lit:«Je suis la paix; cependant, personne n’arrive à me tenir allumée; je crois que je vais m’éteindre.» (et il souffle sa bougie)

2) LA FOI:
Même déroulement. Le jeune lit:«Maintenant, je ne suis plus indispensable. Cela n’a pas de sens que je reste allumée plus longtemps» (et il souffle sa bougie)

3)L'AMOUR:
Même déroulement. Le jeune lit:«Je suis l’amour; je n'ai plus de force pour rester allumée. Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même d’aimer ceux qui sont proches d’eux!» (et il souffle sa bougie)


Les enfants déposent les bougies sur l'autel.

On apporte un grand panneau représentant un sapin et une étoile. Sur l'étoile, les mots Noël, joie, foi, amour, espérance.

Quelqu'un explique ce qui va se passer..
Chaque jeune viendra accrocher une main au bout d’une branche. Sur cette main sera inscrit son prénom et une résolution concernant la paix, la foi ou l’amour qu’il aura formulée pendant une séance de caté.

Pendant cette démarche, on chante ou on lit:

La lumière (bis)
Apaisera ton cœur
La lumière
La lumière du Seigneur
Ouvre les mains, ferme les yeux
Oublie le temps un instant
Voici qu’il vient, voici ton Dieu
Tout simplement (bis)



Un mot de conclusion sur ce qui s’est passé jusqu'à maintenant:
Se poser la question: Est-ce que Jésus aimerait que ces bougies restent éteintes?




EVANGILE:

En ces temps-là, Jésus, le fils de Marie, est né à Bethléem. Marie enveloppe Jésus de langes et le couche dans la crèche parce que Marie et Joseph n’ont pas trouvé de place ailleurs. Il y a dans la même région des bergers qui vivent dehors dans les champs, et gardent des moutons. Dans la nuit, une grande lumière les enveloppe soudain et l’ange du Seigneur apparaît. Les bergers ont très peur… Mais l’ange du Seigneur leur dit:"N’ayez pas peur, je vous apporte une grande nouvelle, elle apportera la joie à tous les peuples: aujourd’hui, le Sauveur est né dans la ville du roi David. C’est un bébé couché dans une crèche." Et soudain tous les anges du ciel chantent la gloire du Seigneur en disant:«Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.» Après le départ des anges, les bergers vont à Bethléem et ils trouvent Marie, Joseph et le bébé Jésus couché dans la crèche. Quand les bergers rentrent chez eux, leur cœur et plein de joie et ils racontent à tous ce qu’ils ont vu. Ils remercient le Seigneur car ils ont vu tout ce que l’ange leur avait annoncé.




TEMPS DE SILENCE:

Un jeune dépose l'enfant Jésus dans la crèche.




TEMPS DE REFLEXION:

Est-ce qu’on ne pourrait pas dire que la venue de Jésus, c’est la lumière: celle de l’ESPERANCE?
A ce moment-là, trois jeunes approchent avec la quatrième bougie, le mot Espérance, le texte: "Je suis l'ESPERANCE.... (Avec la bougie espérance, on rallume les trois autres bougies.) Puisse la flamme de l´ESPERANCE ne jamais s´éteindre à l´intérieur de vous. Et puissions-nous, chacun d´entre nous, être l´outil qui la fait vivre.




MOUVEMENT:

Tous les membres de l’assemblée reçoivent un lumignon et viennent chercher la lumière auprès de la bougie ESPERANCE. Puis, ils déposent ce lumignon dans un grand cœur dessiné sur le sol devant l'autel.

Pendant le mouvement, on chante: "Oui, Jésus je veux porter ta lumière."




TEMPS DE MEDITATION:




PRIERE:

Un lecteur et on répète:
. Jésus, tu es la vraie Lumière
. Tu es le chemin, la Vérité et la VIE.
. Celui qui te suit ne marche pas dans l’obscurité.
. Il a la lumière de Dieu.
. Ouvre mes yeux, mes oreilles à tout ce qui est beau et bien.
. Ouvre mon intelligence à tout ce qui est vrai.
. Ouvre mon cœur à la lumière du Christ.




CONCLUSION PAR LE PRETRE:




CHANT FINAL: Il est né le divin enfant.



Revenir vers les différents mimes et célébrations de Noël.





(Pour aller vers le plan, les chants et prières, les images et coloriages, ne fermez pas! Remontez tout simplement au début de cette rencontre).



haut de la page

effectuer une recherche Forum Contactez-nous


D'où viennent les visiteurs