La transfiguration Evangile de Luc

CHANTS:

* "Dieu nous appelle du fond des temps"( lorsque les ténèbres s'enfuiront de nos coeurs, la lumière jaillira). Texte: Mannick. Musique:Jo Akepsimas.
* "Tu es le Dieu des grands espaces".

PRIERES:

* "Notre Père"
* "Un Père"
* "Mon Père, je m'abandonne à toi"
* "Voir ta face ensoleillée"

VOIR AUSSI:

*Dans bricolage, vitrail: la transfiguration.
*Dans bricolage, Carême: calendrier.
*Dans images et coloriages, en route avec Jésus: quelques images.

__________________________________________________




Essayer d'expliquer le mot transfiguration
en prenant des exemples dans la vie de tous les jours.










La transfiguration avec les plus petits.
Evangile de Luc.



Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean.
Il les emmène sur une montagne pour prier.
Jésus est transfiguré devant eux:
Son visage apparaît tout autre et ses vêtements deviennent d'une blancheur éclatante.
Du ciel, une voix se fait entendre:
"Celui-ci est mon fils, celui que j'ai choisi.
Ecoutez-le!"





Retrouve la phrase à retenir:



Jésus est le fils choisi de Dieu. D'après toi, pourquoi Dieu choisit-il Jésus? (Discussion)


Jésus est le Fils choisi de Dieu. Nous pouvons donc l'écouter. Il peut être notre modèle.








Texte de la transfiguration: Luc 9, 28b-36.


Lire le texte.


Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il alla sur la montagne pour prier.
Pendant qu'il priait, son visage apparut tout autre, ses vêtements devinrent d'une blancheur éclatante.
Et deux hommes s'entretenaient avec lui: c'étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire.
Ils parlaient de son départ qui allait se réaliser à Jérusalem.

Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil; mais, se réveillant, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés.
Ces derniers s'en allaient, quand Pierre dit à Jésus:
« Maître, il est heureux que nous soyons ici!
Dressons donc trois tentes: une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.»
Il ne savait pas ce qu'il disait.

Pierre n'avait pas fini de parler, qu'une nuée survint et les couvrit de son ombre; ils furent saisis de frayeur lorsqu'ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une voix se fit entendre: « Celui-ci est mon Fils, celui que j'ai choisi, écoutez-le.»
Quand la voix eut retenti, on ne vit plus que Jésus seul.
Les disciples gardèrent le silence et, de ce qu'ils avaient vu, ils ne dirent rien à personne à ce moment-là.





Quelques questions et leurs réponses:


Quels sont les personnages du texte?

->Jésus.
->Pierre, Jacques et Jean (trois amis de Jésus, trois disciples.)
->Moïse et Elie ( deux grands personnages du Premier Testament. On connaît un peu Moïse... Elie est un prophète. Ces deux personnages ne vivent pas à l'époque de Jésus. Ils sont "passés" dans l'au-delà depuis bien longtemps déjà).

Donc trois personnages bien terrestres, enracinés dans l'humanité: les disciples. Deux personnages célestes, vivants dans L'Intimité de Dieu: Moïse et Elie. Un personnage entre deux mondes: Jésus. Pour les disciples, Jésus est à la fois céleste ( puisqu'il s'entretient avec deux grands prophètes disparus) et terrestre (puisqu'il vit avec ses disciples).




Où vont Jésus et ses disciples?

Jésus emmène ses disciples sur une montagne pour prier.

Lorsque Jésus part à l'écart, c'est qu'il se sépare du monde des hommes pour rejoindre L'Intimité de sa vie et pour s'unir à Lui dans la prière. Dans le texte, la montagne dit la "Transcendance Divine". (Le mot montagne dit le "lieu" élevé. Cela pour dire que Dieu dépasse tout).

L'Eternel est transcendant et pourtant Il est accessible à l'homme.( Jésus emmène certains disciples). A l'inverse des "rois" de notre monde ( dépassant les autres par leur richesse, leur pouvoir, leur gloire,...) qui s'éloignent du peuple des hommes au fur et à mesure de leur " ascension", L'Eternel reste proche de l'homme, abordable...

Jésus emmène Pierre, Jacques et Jean...
Il invite ses amis à le suivre et à se laisser entraîner sur le chemin de la prière.
Dans l'évangile de Luc, la prière est essentielle!!!
(On pourra comparer avec l'évangile de Marc 9,2 ou de Matthieu 17-1:
ils ne disent pas que Jésus emmène ses amis sur la montagne pour prier.)




Que se passe-t-il?

Jésus est transfiguré. La prière (proximité divine) transforme, illumine Jésus, et les disciples s'en aperçoivent.
Il est bon de noter que les disciples voient la gloire de Jésus, même si ce n'est que pour un court instant. On pourrait dire qu'ils sont eux-mêmes transfigurés.

Le texte nous dit que le visage de Jésus apparaît tout autre et que ses vêtements deviennent d'une blancheur éclatante!
Il faut rappeller que dans l'antiquité, le vêtement était signe de la vie même de la personne, de son intériorité...
Les témoins de la scène cherchent à nous dire que la prière illumine la vie de Jésus, la transfigure, la transforme profondément. Jésus Rayonne!

Si Jésus invite ses amis à le suivre, c'est parce qu'il les croit capables d'entamer ce chemin de dialogue, de relation, cette marche vers une Autre Présence Toute de Lumière et de Pureté...




Qui transfigure Jésus?

C'est Dieu.




Le texte ne nomme pas Dieu une seule fois. Comment peut-on être sûr qu'il s'agit de Lui?

Dans la Bible, certains mots disent la présence de Dieu:

->Le mot sept:
Juste avant le début de cet extrait d'évangile, on peut lire: "Environ une semaine après qu'il eut parlé ainsi, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques ......."
Les mots "une semaine", nous disent "sept jours".
Dans la Bible, le chiffre 7 est le chiffre de Dieu. Il est comme une signature discrète de l'oeuvre de Dieu.
La création s'effectue en sept jours. Le septième jour, l'Eternel appelle Moïse du sein de la nuée (EX 24,16)... Le septième jour est le jour du sabbat, jour consacré à Dieu,...

->La montagne:
Sur la terre, le lieu le plus élevé, le lieu le plus "près" du ciel, c'est la montagne.
Dans la Bible, la montagne est le lieu de la Rencontre avec Dieu.
Lorsque nous rencontrons ce mot, il faut prêter attention! Ce qui va se passer vient de Dieu!

->La nuée:
C'est un attribut de Dieu. Ici, la nuée couvre Jésus et les disciples de son ombre.
On ne peut voir Dieu Pleinement: voir Dieu, c'est mourir!

->La voix sortant de la nuée:

->La frayeur des disciples:
Ce que Le premier Testament appelle la frayeur, la crainte de Dieu, c'est le sentiment de La Transcendance divine.
(Transcendance: Il existe une distance infinie entre l'amour de l'homme et celui de Dieu)
Ici, les disciples sont saisis de frayeur, mais ils ne prennent pas leurs jambes à leur cou...
Ils restent là, ébahis, dans le silence.

->La présence de Moïse et d'Elie:
A l'époque de Jésus, Moïse et Elie étaient des grands personnages considérés comme proches de Dieu. En faisant converser Jésus, Moïse et Elie sur un même pied d'égalité, les disciples disent que Jésus est proche de Dieu.

->Le bonheur de Pierre:
"Il est heureux que nous soyons ici!"

->La blancheur venue d'un autre monde.




Qui voit la transfiguration?

Pierre, Jacques et Jean.




Comment la décrivent-ils?

En hauteur: tout ceci pour dire que marcher vers Dieu, c'est Grandir, s'Elever. Bien sûr, la marche n'est pas facile; elle demande des efforts, du courage, de la persévérance,... (Pour arriver en haut d'une montagne, il nous faut escalader). N'oublions pas que nous avons une aide, celle de la prière.

Les vêtements de Jésus deviennent resplendissants, d'une blancheur inconnue sur terre: ceci nous dit la pureté venue d'un "autre monde". La transfiguration de Jésus vient bien de Dieu.

Jésus s'entretient avec Moïse et Elie, deux hommes ayant été proches de Dieu. Les disciples nous disent que pour eux, Jésus est un proche, un intime de Dieu.

D'ailleurs, une voix se fait entendre. Celle-ci dit L'Intimité qui existe entre Dieu et Jésus: " Celui-ci est mon fils celui que j'ai choisi."

La nuée couvre Jésus et les disciples; elle dit Dieu présent, mais non Pleinement puisqu'il reste en partie caché aux hommes.




Comment réagissent les disciples?

Pierre aimerait rester dans cette Intimité, dans ce bonheur plus grand que tout. Il envisage de s'y installer pendant un certain temps: "Dressons trois tentes!". Il est heureux, mais il n'a pas véritablement compris. Il lui faut encore écouter Jésus: "Ecoutez-le!"




Comment se termine l'histoire?

Jésus "redescend de la montagne" ( Il faut savoir quitter L'Intimité divine pour rejoindre la terre des hommes.). Les disciples suivent mais n'ont pas vraiment compris. L'évangile qui suit le dit bien: "J'ai prié tes disciples de chasser cet esprit, mais ils ne l'ont pas pu?"... En Marc, Jésus répond: "Ce genre d'esprit rien ne peut le faire sortir sinon la prière.", Marc (9-28,29). Les disciples ne sont toujours pas entrés dans une véritable démarche de prière (qui est abandon: tel Jésus, il faut se laisser transformer: "il fut transfiguré!")... Ils vivent encore dans la "mort", dans l'obscurité, loin de La Lumière de Dieu. Avant de parler, il leur faut comprendre et pour comprendre, il leur faut renaître, il leur faut ressusciter d'entre les "morts"... en prenant le chemin humble de l'abandon...





Une image à compléter par un texte:






Petit bilan:


La Bible a été écrite pour le bonheur des hommes. Dans les Evangiles, le récit de la transfiguration est un encouragement à marcher sur le chemin de la prière, sur le chemin du coeur à coeur. Prier, c'est ne plus jamais être seul; c'est tourner notre regard vers Le Tout Autre et Le laisser, un peu plus chaque jour, transformer en nous ce qui est "mort", ce qui est obscurité, tristesse, manque,... Et ceci, non pas pour notre "gloire" personnelle, notre "bonheur" égoïste, mais pour trouver la force de nous tourner vers les autres (Jésus descend de la montagne) pour y semer un peu de la lumière reçue, un peu de l'espérance...








Icône de la transfiguration.



Les enfants reconnaîtront sans doute les personnages: en bas les trois disciples et en haut Jésus, Moïse avec les tables de la loi et le prophète Elie.
Deux grands découpages dans cette icône: le bas, lieu de la terre, du désordre, des couleurs plus sombres, et le haut, sommet de la montagne, lieu de Dieu, lieu lumineux et paisible.

Jésus est en haut, au sommet d'une montagne et au centre. Il porte une auréole cruciforme. L'auréole dit la sainteté. La croix dit la Passion de Jésus et le don de sa vie par amour. Jésus figure à l'intérieur d'une mandorle qui est l'expression iconographique de la perfection divine. Il est habillé de blanc. Des rayons lumineux partent de sa personne en direction des trois disciples comme pour les toucher, les habiller de sa lumière.

Moïse est à droite. Il représente la Loi. Il porte entre ses mains les rouleaux des Tables de la Loi.
Elie est à gauche et représente les prophètes.

Pour l'artiste, les disciples sont encore bien "bas" dans leur ascension de la "Montagne de Dieu". On dirait même qu'ils tombent, qu'ils chutent...
La transcendance de Dieu est si grande, si belle, qu'ils se sentent tout petit en face.

Deux disciples regardent en direction de Jésus mais ils se cachent le visage de leur main comme pour ne pas être aveuglés. Peut-être aussi ne se sentent-ils pas dignes d'être témoins de cette scène.








La transfiguration dans nos vies...


Nous sommes invités à nous élever vers le Beau, le Bien, l'Amour...
Dans nos journées, il y a de belles et bonnes choses. Certaines de nos actions, même minuscules, sont petites flammes, petites lumières pour les autres, rayons de soleil... Ce sont ces actions qu'il faut développer, qu'il faut exhausser, qu'il faut semer. Et tout ceci avec l'aide de Dieu...

N'oublions pas: "Jésus part sur la montagne pour prier."
C'est la prière qui doit devenir notre compagne. C'est elle qui élargit le coeur, qui transfigure toute vie, qui nous rend plus proche de Dieu et de nos frères.
C'est vrai, prier est difficile! Dans l'évangile même, les disciples dorment... Ne pas hésiter à dire à Dieu: "Je ne sais pas, je ne peux pas prier... Mais je peux t'offrir un temps de silence. Toi, Tu sauras Le remplir! "