ÔĽŅ





But:

  • Avoir une notion du mot proph√®te (Voir chapitre "G√©n√©ralit√©s").
  • Conna√ģtre les grandes √©tapes de la vie d'un proph√®te: (Voir Jonas, Isa√Įe, J√©r√©mie,.... ).

Prières conseillées :

  • "Je suis l√†..."
  • "Je r√™vais."
  • On pourra aussi inventer une pri√®re de remerciement : merci √† Dieu qui, par son Esprit, p√©n√®tre le coeur des hommes et le transforme en un coeur plus aimant.
  • M√©diter Ez√©chiel (36,25), puis recopier et d√©corer le texte:

  • ¬ę Je verserai sur vous une eau pure et vous serez purifi√©s. Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J'enl√®verai votre coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon esprit.¬Ľ

Chants conseillés :

*"Des millions d'hommes et de femmes". Paroles: Mannick; musique : Jo akepsimas.
*"Tu es le Dieu des grands espaces". Texte et musique : No√ęl Colombier.
*"Vive ma joie". Texte et musique : Jean Humenry (L'esprit de Dieu pénètre le coeur des prophètes...)

Voir aussi :
Jonas, J√©r√©mie, Isa√Įe.


_________________________________________________________

LE COIN DES CATECHISTES :


  • G√©n√©ralit√©s:
  • Apr√®s la mort de David, le pays conna√ģt une grande prosp√©rit√©. Le roi Salomon fait construire un temple magnifique √† J√©rusalem... Par la suite, le royaume se divise en deux parties : Le royaume du Nord ou royaume d'Isra√ęl avec Samarie comme capitale, et le royaume du Sud ou royaume de Juda avec J√©rusalem comme capitale.

    A la tête de ces deux royaumes de nombreux rois vont se succéder, mais beaucoup vont oublier Dieu et être de "mauvais" messies, de mauvais guides pour le peuple. Des hommes vont alors se lever, appelés par Dieu, pour dire et redire l'Alliance entre l'homme et l'Amour infini. Ce sont les prophètes...

    Les prophètes dérangent souvent parce qu'ils accusent les riches qui oppriment les pauvres, les rois qui profitent de leur pouvoir, les prêtres qui oublient Dieu et le prochain, le peuple qui adore les statues, les idoles et qui ne regarde pas son frère...

    Il y a eu de tr√®s nombreux proph√®tes... Parmi eux, Isa√Įe, J√©r√©mie, Ez√©chiel sont des figures importantes. Leurs exp√©riences et leurs esp√©rances ont largement influenc√© le juda√Įsme et le christianisme.

    Avant Isa√Įe, par exemple, le peuple n'attendait pas de messie. Les messies √©taient les rois qui recevaient l'onction... Mais Isa√Įe se rend compte qu'ils ne sont pas les v√©ritables messies voulus par Dieu. L'onction n'a pas p√©n√©tr√© leur coeur (voir Samuel), l'Esprit de Dieu n'habite pas leur corps. Ils n'ont pas compris que Dieu les appelait, qu'IL voulait emplir leur vie, l'inonder, afin qu'ils deviennent t√©moins de LA Lumi√®re pour tout un peuple...

    Isa√Įe r√©v√®le le r√™ve que l'Eternel imprime en son coeur; il r√©v√®le que Dieu attend tout autre chose, qu'IL a une toute autre esp√©rance pour l'homme, qu'IL croit en un tout autre messie...

    Depuis, le peuple juif attend un messie selon le coeur de Dieu. Il sera peut-√™tre roi √† la mani√®re de David ou simple berger comme Mo√Įse, mais, quand il viendra, la terre enti√®re conna√ģtra la fin de la souffrance et de l'injustice, et l'√©tablissement d'un royaume de Saintet√© et de paix... Le messie esp√©r√© apportera la fraternit√© entre tous les hommes, fraternit√© qui passera par la foi en Dieu... (En J√©sus, les chr√©tiens reconnaissent le messie attendu ; avec lui, ils disent que Dieu peut na√ģtre en l'homme... Mais le peuple juif ne peut reconna√ģtre le messie esp√©r√© puisque le royaume de la paix et de la Saintet√© est loin d'√™tre atteint...)

    Avec Isa√Įe, l'esp√©rance messianique, l'attente d'un Homme Nouveau selon le coeur de Dieu, na√ģt! Mais le r√™ve divin concerne-t-il un seul homme ou la terre enti√®re? Dieu attend-t-il un messie ou un peuple de messies, un peuple d'hommes et de femmes se laissant toucher profond√©ment, intimement par Sa Vie (le peuple de pr√™tres dont r√™vait Mo√Įse), un peuple d'humains selon son coeur?




  • Les proph√®tes dans le juda√Įsme:
  • (On pourra lire: "Pour expliquer le juda√Įsme √† mes amis" de Philippe Haddad.)


    *A partir de quand parler de prophète?
    Le Talmud consid√®re les juges comme des proph√®tes mais le proph√®te prend son sens plein au moment o√Ļ la royaut√© est proclam√©e en Isra√ęl (donc avec Samuel).
    Certes, Abraham, Myriam, Mo√Įse sont reconnus comme proph√®tes, c'est √† dire comme inspir√©s par Dieu. Mais ils n'ont pas tout √† fait le m√™me r√īle que les proph√®tes qui viennent apr√®s la proclamation de la royaut√© davidique. A partir de David, les proph√®tes sont conseillers des souverains. Ce sont des sages qui s'opposent aux abus de pouvoir ou aux actes immoraux des rois, des pr√™tres, du peuple.

    *Que sont les prophètes?
    ->Le proph√®te est avant tout l' √™tre humain de la m√©moire, de la fid√©lit√© √† L'Alliance. Il rappelle sans cesse √† Isra√ęl sa vocation sacerdotale qui doit s'exprimer √† travers une foi in√©branlable en Dieu et √† travers la pratique des commandements.
    ->Les proph√®tes ont aussi √©t√© les premiers commentateurs de La Tora. Ils n'ont pas cherch√© √† rajouter ou √† retrancher aux propos de Mo√Įse mais ils ont essay√© de donner du sens au rite. Pour eux, Dieu attend beaucoup plus qu'une simple gestuelle sans √Ęme. On ne peut s√©parer la relation √† Dieu (relation verticale) de l'engagement, de la relation aux autres (relation horizontale). Le culte de Dieu doit rester li√© √† la pratique de la charit√© et de la justice.
    ->Le prophète ne peut se taire devant l'injustice, la méchanceté, l'exploitation des classes défavorisées,... Il parle quitte à être battu, exclu, emprisonné, exécuté.
    ->Pour les prophètes, la foi s'alimente de la Parole de Dieu et oblige l'humain à s'investir dans le monde. La foi est action. Elle est dans le coeur et aussi au bout des doigts.
    ->Pour les prophètes, la fatalité n'existe pas. L'avenir n'est pas écrit. L'homme, par sa liberté de faire le bien ou le mal, "joue" sur l'avenir. Il est responsable de l'édification d'une société fondée sur la justice, la vérité et la paix. Lorsque le prophète annonce une catastrophe, il dit aussi que si l'humain se ressaisit, cela n'arrivera pas. Le futur n'est pas irrémédiable. Dieu et l'homme cheminent ensemble; l'avenir peut être différent selon la place que l'on laisse à Dieu dans nos vies. Dieu offre sa Vie, sa Parole et pour le reste, Il marche au rythme de ses créatures...

    *Le Dieu des prophètes?
    ->Un Dieu présent, qui attend l'homme.
    ->Un Dieu qui laisse l'homme libre de Le choisir ou de vivre sa vie "séparé". Dieu donne la vie et la bénédiction; les hommes sont libres de les choisir.
    ->Un Dieu qui accompagne.
    ->Un Dieu qui protège, qui porte, qui encourage, qui reste toujours fidèle.
    ->Un Dieu qui toujours pardonne.
    ->Un Dieu d'Amour, miséricordieux, qui va jusqu'à implorer son peuple comme un Père triste de voir son enfant l'abandonner (Osée).
    ->Un Dieu mère (Osée).
    ->Un Dieu qui aimerait réveiller les consciences endormies (parfois certains prophètes ont parlé d'un Dieu de vengeance: c'était une manière pour eux de réveiller les consciences, une manière d'essayer de les rapprocher de leur vocation).
    ->..............

    *La grande question des prophètes: Comment rendre présent aux humains ce Dieu merveilleux auquel ils croient?

    *Le messianisme: une vision grandiose, une utopie, une des plus grandes inventions du prophétisme.
    L'utopie √©tait de construire l'ind√©pendance d'Isra√ęl sur sa terre afin qu'elle puisse accomplir sa vocation sacerdotale en vue du bonheur terrestre. Par-del√† la r√©ussite d'Isra√ęl, c'√©tait l'humanit√© toute enti√®re qui √©tait appel√©e √† vivre ce bonheur dans la paix et l'√©quit√©.

    "La terre sera emplie de la connaissance de L'Eternel." Isa√Įe (11,9)
    "La violence dispara√ģtra de la terre et le loup dormira avec l'agneau." Isa√Įe (11,6)

    Pour les prophètes, la figure du messie reste secondaire devant la réalité d'une humanité transfigurée. Les prophètes sont optimistes, ils croient en l'homme; ils pensent qu'il est capable de construire la paix, la fraternité,le bonheur, pour un monde meilleur. Pour les prophètes, cette construction demande un effort et une grande confiance en Dieu.
    Les prophètes rêvent d'un monde à l'échelle de l'espérance de Dieu lui-même.



    (Pour aller vers le plan, les chants et prières, les images et coloriages, ne fermez pas! Remontez tout simplement au début de cette rencontre).