jesus et enfants


Voir aussi :
*Dans images et coloriages: En route avec Jésus, quelques images: Jésus et les petits enfants.
*Dans bricolages: on pourra créer la frise avec les enfants et ajouter Jésus au centre.

Voir en prières : "Moi, je suis petit" ou "psaume 138"

Voir en chants :
"Celui qui grandit avec Dieu" Danielle Sciaky, Michel Wackenheim.
"Dans nos yeux d'enfants" Cécile, Jean Noël et Pierre Klinguer

But : Toujours garder en mémoire la question : "Comment découvrir le Royaume?" A partir du texte de Marc, nous essayons d'y répondre un peu.

_________________________________________________________



JESUS ET LES PETITS ENFANTS: Evangile de Marc 10,13 ou Matthieu 19,13 ou Luc 18,15


Marc n'a pas connu Jésus, mais on pense qu'il a accompagné l'apôtre Pierre à Rome. Pour écrire son Evangile, il s'est probablement servi de recueils de paroles, de récits de la passion, déjà écrits. Il a aussi écouté l'apôtre Pierre.
Marc écrit son Evangile à Rome vers les années 70. C'est sans doute l'Evangile le plus ancien ; c'est aussi le plus court...

1-Chercher dans un Nouveau Testament l'Evangile de Marc.

2-Chercher le texte : "Jésus et les enfants" (Mc 10,13), puis le lire. Il est souhaitable que chaque enfant cherche à son tour le texte ; c'est une manière d'apprendre peu à peu à "voyager" dans la Bible.


Image jesus et les petits enfants

3-Fermer le Nouveau Testament et demander aux enfants de raconter l'histoire. Si leur "compte- rendu" est incomplet, les aider en leur posant des questions : "Qui sont les personnages de l'histoire?", "Que font les disciples?", "Que dit Jésus?", etc...



JESUS ET LES PETITS ENFANTS: Mémoriser.


1-Mime : (mimer plusieurs fois).
Les personnages pour 6 enfants : Jésus, 2 disciples, 1 parent avec ses deux enfants.

Une famille avance sur le chemin... C'est une famille réjouie, au cœur gai... On entend les rires, on ressent l'enthousiasme, l'impatience aussi... Les enfants chantent ou peut-être posent-ils des questions? ("Il est comment Jésus? J'ai un peu peur...", "Ne t'inquiète pas! Il est bon, généreux... Il va t'accueillir les bras ouverts..." etc...
Mais bientôt, leur avancée est freinée par les disciples qui s'interposent sur le chemin : "Où allez-vous? Voir Jésus? Vous n'y pensez pas! Il a d'autres soucis plus importants que celui de bénir les enfants... Reculez! Rentrez chez vous! Ne l'importunez pas... "...etc...
La famille est peinée, déçue. Elle en a sans doute gros sur le cœur, mais elle ne répond pas.
Jésus voit la scène et n'y reste pas indifférent. Il réagit en se fâchant contre ses disciples et en leur donnant en même temps un enseignement : "Laissez venir à moi les petits enfants! Le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent"
Puis, Jésus serre les enfants tout contre son cœur (ce geste dit l'unité, la communion) et les bénit en leur imposant les mains. (bénir : "être avec" ; Jésus est de tout cœur avec ces enfants, il sait que Dieu est avec eux, il prie pour qu'ils ne l'oublient jamais!)

En mimant, les enfants vont s'apercevoir que les "proches" de Jésus (les disciples) ne sont pas ceux qui le connaissent le mieux. Ont-ils trouvé le Royaume dont parle Jésus? On peut répondre : "pas encore".
En mimant, les enfants vont aussi comprendre que l'Evangile s'adresse à eux et pas seulement aux grandes personnes. Il n'y a pas d'âge pour chercher le Royaume.



2-Petit jeu pour savoir si on connaît bien l'histoire :
image 1= légende, image 2=texte.


Image jesus et les petits enfants Image jesus et les petits enfants

Réponses : Des parents et des enfants marchent vers Jésus, les disciples s'interposent, Jésus voit, Jésus se fâche contre les disciples, Jésus dit, laisser venir les enfants, le Royaume de Dieu est à ceux qui ressemblent aux enfants, Jésus serre les enfants dans les bras, Jésus bénit les enfants.



3-Texte à trous: Complète avec les mots:
ressemblent, venir à moi, fâcha, serra, entrer, écartaient, empêchez, Jésus, reçoit, bénit, Royaume de Dieu, enfants.


Des gens amenèrent des ....................... à ........................... afin qu'il les bénisse. Mais les disciples les ..................................... vivement. Voyant cela, Jésus se .......................... et dit: "Laissez les enfants ........................................! Ne les ........................... pas car Le .................................. est à ceux qui leur........................ Celui qui ne .................. pas le Royaume de Dieu comme un enfant ne pourra jamais y ....................."
Puis, Jésus ........................ les enfants dans ses bras et les .................... en leur imposant les mains.



JESUS ET LES PETITS ENFANTS: Dessins et paroles.


Les plus jeunes seront heureux de regarder l'évangile animé (Cliquer sur le lien ci-dessous. Il faut avoir internet dans la salle pour le visualiser)


De nombreux autres propositions sur youtube: http://www.youtube.com/bibletubeenfant



DISCUSSION:


Cette histoire nous dit que le Royaume de Dieu est à ceux qui ressemblent aux enfants. Pour trouver le Royaume, il faut donc être comme les enfants...
Mais, comment sont les enfants? Qu'ont-ils de particulier par rapport aux adultes? Qu'est-ce que l'enfant perd (ou peut perdre) en grandissant?... Poser ces questions aux enfants, noter leurs réponses, compléter par quelques idées personnelles.


Quelques pistes :

1-Un enfant, c'est "petit" par sa taille, son poids, ses capacités physiques, ses connaissances intellectuelles, mais "grand" déjà par sa capacité à donner de l'amour à son entourage. Chez un adulte, tout semble avoir grandi... sauf, peut-être, la graine d'amour que l'on a enfouie, on ne sait trop où!

2-Un enfant sait s'émerveiller: "Oh! Comme c'est beau la neige, le sapin décoré, le soleil rose qui se couche, l'amitié, l'amour de mes parents..."
Un enfant sait dire son contentement. Il est enthousiaste! Son émerveillement ne reste pas en lui, il ne meurt pas ; il se propage, petite goutte lumineuse, et éclaire la vie de ceux qu'il touche. L'adulte, lui, n'ose plus exprimer à haute voix son admiration. Bien souvent, il se tait et endort en lui la beauté qui l'a touché, puis, peu à peu, l'émerveillement.
A propos du mot enthousiaste: il est bon de noter qu'à l'origine, un enthousiaste est une personne possédée par un dieu. L'enthousiasme est une joie infinie, une allégresse, produite par l'inspiration divine.
Enthousiasme (étymologie) : du grec enthousiasmos qui signifie "Transport divin". C'est l'état de l'homme en qui la divinité est présente pour l'habiter et l'inspirer. Ce mot est composé du préverbe en (=dans), et du mot theos (dieu).

3-Les enfants vivent pleinement le moment présent; ils savourent leurs instants de bonheur sans penser à plus tard. Ils savent apprécier... (un bon dessert; une paresse le matin dans le lit des parents ; un câlin bien tendre avec grand-père jusqu'à s'endormir ; un château que la mer va engloutir mais qui, jusqu'au bout, donnera de la joie,...) . Ils reçoivent les instants heureux comme un cadeau, comme un trésor, comme un flot de lumière ; ils les accueillent, les vivent pleinement, comme éternellement (le temps ne s'écoule plus pour eux)! Les enfants (le mot enfant vient de in-fans qui signifie non parlant) vivent plus qu'ils ne disent... L'adulte lui a trop souvent tendance à ternir le beau par des pensées négatives, à ne pas profiter des instants de bonheur (après lesquels il court toujours pourtant), à dire beaucoup et à vivre peu...

4-Un enfant fait confiance à ses parents. Il sait qu'il peut s'appuyer sur eux pour grandir, pour s'élever... Il ne se préoccupe pas de ce qu'il va manger, du toit qui va le protéger, du vêtement qui va le réchauffer... Il sait que ses parents vont lui donner de bonnes choses...
Attention! Faire confiance n'est pas tout croire. Ecoutons cette histoire d'enfant:
"Papa aime raconter que la mer est remplie de sirènes: l'écume, c'est leurs cheveux qui volent au vent;les couleurs, ce sont celles de leurs yeux changeants: parfois verts ou bleus sous le soleil, d'autres fois gris sous l'averse; les vagues sont leurs nombreux chahuts, leurs fous rires, leurs éclats de joie... car les sirènes aiment la vie qui va dans tous les sens... Papa est un rêveur, un poète, je le sais bien. Je ne crois pas en son histoire, mais elle m'émerveille parce qu'elle est belle! Elle dit la beauté de la mer, ses nuances, sa vie...".
Cet enfant ne croit pas aux "contes" de son père-sans doute parce qu'il connaît son père (rêveur, poète) et qu'il connaît la mer- mais il les apprécie et y puise une certaine richesse. Bien qu'il ne se fie pas à toutes les paroles de son père, il a confiance en lui, en son soutien, en sa présence.

Peut-être que nous, adultes, nous oublions trop souvent que Dieu est Père qui porte, soutient, réconforte, montre le chemin,... Nous ne vivons pas véritablement avec LUI, nous oublions la Relation intime... Par manque de foi? de confiance? ou bien par peur de l'abandon?

Attention! Il ne s'agit pas de rester enfant. Il faut grandir, assumer ses responsabilités, prendre en charge sa vie... Mais tout cela, en gardant un cœur, un esprit d'enfance (un cœur qui n'oublie pas Dieu, qui le voit dans la beauté, dans le bonheur, dans la lumière et qui reste en relation avec LUI ; un cœur qui vit la vie généreuse qui s'offre à lui)...


5- Pour aller plus loin:
*A propos de l'émerveillement: Voir aussi en caté, la rencontre "Découvrir": Découvrir, s'émerveiller.
*A propos de Jésus et les enfants, voir "Prendre modèle sur un enfant" sous le lien: Enseignements de Jésus



AVEC DES IMAGES:


Ci-dessous à gauche, des images. A droite des phrases. Fais correspondre chaque phrase avec une image.


Image jesus et les petits enfants Image jesus et les petits enfants


Et n'oublie pas de toujours t'émerveiller, d'apprendre à aimer un peu plus chaque jour, de grandir sur le chemin de lumière que Jésus nous propose, de lui faire confiance. Laisse-le te porter dans les moments difficiles...


Image jesus et les petits enfants



CONCLURE:


A partir des réponses des enfants, de nos idées personnelles et des "pistes" qui nous intéressent, rédiger une conclusion. Décorer.


Image jesus et les petits enfants