Accueil Caté Chants Prières Images Bricolages Eveil Célébrations Contact Forum Nouveautés

caté , idées caté , caté idées , catechese, catéchèse, catéchisme , catéchiste , KT, cate , le catechisme , idees, bible, evangile


careme, en route vers pâques, aveugle né, jésus et l'aveugle, caté , idées caté , caté, catechese,

Aveugle né

Jésus et l'aveugle-né




Voir aussi: En bricolages (Carême) et en images et coloriages.




__________________________________________________


L'AVEUGLE-NE: LE TEXTE:

(Evangile de Jean 9, 1-41: texte ci-dessous très raccourci)


En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance. Jésus cracha sur le sol et avec la salive, il fit de la boue qu'il appliqua sur les yeux de l'aveugle. Puis, il lui dit: «Va te laver à la piscine de Siloé.»
L'aveugle y alla; il se lava; et quand il revint, il voyait.

Ses voisins et ceux qui étaient habitués à le rencontrer se dirent alors: «N'est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier?» Certains disaient: «C'est lui!» D'autres affirmaient: «Pas du tout, c'est quelqu'un qui lui ressemble!» Mais lui affirmait: «C'est bien moi!»
Et on lui demandait: " Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts?" Il répondit: "L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, il m'en a frotté les yeux et il m'a dit: "Va te laver à la piscine de Siloé." J'y suis donc allé et je me suis lavé; alors, j'ai vu. Ils lui dirent: "Et lui, où est-il?" Il répondit: "Je ne sais pas."

On amène aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. A leur tour, les pharisiens lui demandèrent: "Comment se fait-il que tu voies?" Il leur répondit: " Il m'a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant, je vois." Certains pharisiens disaient: "Celui-là ne vient pas de Dieu puisqu'il n'observe pas le repos du sabbat." D'autres répliquaient: "Comment un homme pécheur pourrait-il accomplir des signes pareils?"
Ainsi donc, ils étaient divisés. Alors, ils s'adressent de nouveau à l'aveugle: "Et toi, que dis-tu de lui, puisqu'il t'a ouvert les yeux?" Il dit: "C'est un prophète!"

Beaucoup ne voulait pas croire que cet homme, qui maintenant voyait, avait été aveugle.
Pourtant, c'était bien vrai! Et l'aveugle disait:
«Jésus m'a ouvert les yeux. S'il ne venait pas de Dieu, il n'aurait pu rien faire.» Mais ceux qui l'entouraient lui répondaient: «Tu es tout entier plongé dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon?» Alors, ils le jetèrent dehors.

Jésus apprit qu'ils l'avaient expulsé. Alors, il vint le trouver et lui dit: "Crois-tu au Fils de l'homme?" Il répondit: "Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui?" Jésus lui dit: "Tu le vois, et c'est lui qui te parle." Il dit: "Je crois Seigneur!", et il se prosterna devant lui.

"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".







L'AVEUGLE-NE EN IMAGES:


Commence par raconter l'histoire avec tes mots (ne raconte que ce qui se passe entre Jésus et l'aveugle).
Dans le PDF ci-dessous, rajoute une légende à chaque image.




Coloriages:








SCENE BIBLIQUE: Envoyée par Frédérique.
(Clique ci-dessous:)








AVEUGLE-NE: PISTE DE LECTURE
EN PARALLELE AVEC LA CREATION:


*La terre était vague et vide:
"La terre était vague et vide, les ténèbres couvraient l'abîme, l'esprit de Dieu planait sur les eaux." Genèse 1.
"En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance."

L'homme aveugle de naissance, l'homme dans les ténèbres, c'est un peu moi. Je ne vois pas clair, je ne vis pas dans la lumière, je n'accueille pas l'Esprit de Dieu. Mes actes sont un peu sombres, vides d'amour: Je peux mentir, tricher, voler, médire, être violent, avoir envie de dominer les autres, juger, être égoïste,...

Comme il voit l'aveugle, Jésus me voit.
Il sait que je ne vois pas clair mais il ne me méprise pas, ne me juge pas.
Il sait que je suis comme un trésor caché: "L'Oeuvre de Dieu peut se manifester en moi!"


*Chaque jour, Dieu crée:
"Dieu modela l'homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l'homme devint un être vivant!". Genèse 2,7.
"Jésus appliqua de la boue sur les yeux de l'aveugle et lui dit:
"Va te laver à la piscine de Siloé!"
L'aveugle y alla donc, et il se lava; quand il revint, il voyait!"


Comme l'aveugle, si je me laisse toucher par la présence de Jésus, si je l'écoute, si je fais ce qu'il demande, ma vie peut changer! Que suis-je prêt à faire pour inviter Jésus dans ma vie? Ecouter sa parole (à l'église, au caté, chez les scouts,...)? Lui offrir ma journée chaque jour? Lire la Bible plus souvent? Le prier? Aller à sa rencontre en recevant les sacrements? Lui demander de m'accompagner quand je vais à la rencontre de mes frères? ...

Comme l'aveugle de Siloé, Dieu veut me créer, pénétrer mon coeur, me rendre vraiment Vivant!
Il veut transformer ma vie en une vie plus Belle, plus Grande, plus Haute, plus Lumineuse!


*Dieu espère du fruit:
"Que la terre verdisse de verdure: des herbes portant semence et des arbres fruitiers donnant des fruits..." Gn 1-11.
"L'aveugle marche parmi les hommes. Il leur parle de Jésus:
"C'est bien moi! L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, il m'en a frotté les yeux et il m'a dit d'aller me laver. Je me suis lavé; alors j'ai vu!"


La vie de l'aveugle est transformée, illuminée! Il voit!
Aujourd'hui, pour que tous accueillent la lumière, l'aveugle témoigne de l'action de Jésus: il commence à semer, comme s'il voulait mettre un peu de la lumière qu'il a reçue dans la vie des gens alentour.
Jésus peut agir en moi, m'aider à ouvrir mon coeur. Mais suis-je prêt à m'ouvrir aux autres, à semer autour de moi?
Je reçois de l'amour. Est-ce que j'aime à mon tour? Je reçois le pardon de Dieu. Est-ce que je pardonne? On prend du temps pour moi. Est-ce que j'en prends pour les autres? Les autres savent se taire pour m'écouter? Et moi, est-ce que j'écoute les autres? Je suis entouré, est-ce que je pense à ceux qui sont seuls? ......


La lumière a pénétré le coeur de l'aveugle. Elle l'a envahi!
Maintenant, il va pouvoir porter du fruit!
Comme l'aveugle de Siloé, Dieu aimerait me voir porter du fruit!


*Dieu voudrait un monde de Lumière:
"Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit; qu'ils servent de signes; qu'ils soient des luminaires pour éclairer la terre..." Gn 1-14.
"En parlant de Jésus, certains pharisiens disaient: "Celui-là ne vient pas de Dieu." D'autres répliquaient: "Comment un pécheur pourrait-il accomplir des signes pareils?" Ainsi donc, ils étaient divisés. Ils demandèrent à l'aveugle: "Et toi que dis-tu de lui?" L'aveugle répondit: "C'est un prophète!"... "Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire!"

Eclairé par la lumière de Jésus, l'aveugle devient une petite lumière pour les autres.
Il proclame sa foi même si tous ne l'écoutent pas, même si certains se moquent de lui, même si d'autres le repoussent.
Est-ce que j'ose dire ma foi en ce Dieu Amour qui me pousse à aimer mes frères? Est-ce que je donne de l'espérance à ceux qui ne croient plus en rien? Est-ce que j'apporte la lumière à ceux qui sont dans l'obscurité (la peine, la souffrance, la maladie, l'exclusion)? Est-ce que je prie?
Si l'on se moque de moi parce que je suis Jésus, est-ce que je baisse la tête, est-ce que je rebrousse chemin ou est-ce que je continue à marcher sur son chemin de lumière?


Comme la flamme d'une bougie, la lumière de Dieu peut se propager!
Nous pouvons devenir fils et fille de la Lumière
en témoignant de la puissance de l'Amour de Dieu,
en éparpillant sa Parole,
en allumant un feu d'espérance sur le monde.


*Bilan:
Photocopier les feuilles ci-dessous. Les enfants compléteront les rectangles bleus à leur façon.







AVEUGLE-NE: AUTRES PISTES DE LECTURE:


*Et si nous étions Jésus: Sortir de l'indifférence:
Quel est le premier verbe de l'évangile?
Quel est le sujet de ce verbe?
On trouvera le verbe voir. Jésus voit! (C'est important de le souligner.)
Les voisins, ceux qui ont l'habitude de passer devant l'aveugle le reconnaissent-ils avec certitude lorsque celui-ci retrouve la vue?
Non! Ils ne sont pas certains que ce soit lui...
Ces personnes voient-elles bien ceux qui les entourent?
Non... Elles passent devant, comme elles passent devant une chose... sans bien regarder.
L'homme est comme invisible pour elles...
Sans doute ne lui ont-elles jamais adressé la parole.

Comment le peuple juge-t-il les aveugles au temps de Jésus?
Comme des gens impurs, des pécheurs!

Comme les gens de son temps, Jésus aurait pu juger l'aveugle:
"Cet homme est aveugle, il est donc pécheur! Comme, il est pécheur, il est impur et je ne dois pas m'en approcher..."
Mais Jésus voit autrement; il voit véritablement! Il ne place pas une "étiquette" superficielle (AVEUGLE PECHEUR IMPUR) sur l'homme.
Jésus regarde plus loin; il cherche la profondeur, le coeur. Il voit la flamme qui vit en tout être humain. Il sait que chacun est un enfant de lumière... un enfant qui ne peut que grandir vers La Toute Lumière.
Dans le texte, on trouve le verbe "frotter". Comme si Jésus voulait frotter la pellicule de poussière qui recouvre l'homme pour révéler la beauté qui dort en lui.

Jésus nous montre le chemin. Il voit; il s'approche; il s'occupe de l'aveugle; il lui parle...
Il croit en son avenir, en son devenir...
Il met en valeur le beau qui restait caché en l'homme...
Il l'aide à passer de l'obscurité à la Lumière.

Et nous? Qu'en est-il dans nos vies?
Nous croisons souvent un mendiant. Nous est-il arrivé de lui dire "bonjour".
En allant à l'école, on croise souvent les mêmes gens; échange-t-on un sourire?
Dans la cour, quelqu'un est souvent seul. Que connaît-on de lui?......
Met-on des étiquettes sur les gens (Voleur, menteur, tricheur... )?
Certaines "étiquettes" nous empêchent-elles de marcher vers l'un ou l'autre?
Essaie-t-on de voir le positif, le bien, la flamme qui est en chacun?
Croit-on que toute personne peut changer et grandir vers la lumière?


Jésus essaie de nous ouvrir les yeux.
Il nous dit: "Au lieu d'enfoncer l'autre, cherche plutôt à le relever... et vois la lumière qui existe en lui!"
"Sème des paroles de lumière et oublie celles qui enferment!"



Nous ne sommes pas là pour détruire les autres, mais pour construire, avec eux, un monde de Lumière.




*Et si nous étions Jésus: Humilité:
Jésus s'approche d'un malade qui n'a rien demandé; il s'occupe de lui parce celui-ci est important à ses yeux; il le touche...
puis, il lui parle: il lui indique un chemin, un geste: (aller à la piscine pour se laver).
L'aveugle et Jésus se quitte: il n'y a pas eu de miracle... On pourrait croire que la rencontre n'a pas été fructueuse.
Pour que le fait étonnant se produise, l'aveugle doit croire, faire confiance, écouter la parole de Jésus et y répondre: il doit avancer sur un chemin de foi: se lever, se déplacer, faire un geste...
Lorsqu'il revient de la piscine l'aveugle voit!
Jésus n'a pas forcé l'aveugle, il ne l'a pas accompagné jusqu'au bout de la démarche: il lui a laissé toute sa liberté. Jésus n'est pas resté à attendre les fruits: il a semé avec confiance, puis a envoyé le malade vers ailleurs, dans un chemin où ce dernier va devoir s'engager lui-même profondément.
En regardant Jésus vivre, nous nous apercevons que nous n'avons pas à nous placer au-dessus des autres, nous n'avons pas à les forcer comme si nous avions un pouvoir... Nous pouvons juste indiquer un chemin, le proposer et laisser à chacun sa liberté. Les fruits?? Ils ne nous appartiennent pas! Ne rien attendre... Semer simplement avec confiance.
Jésus nous montre un chemin d'humilité: être proche d'autrui, essayer par notre présence, nos gestes, de lui donner envie de se lever; lui indiquer le chemin de la foi, de la confiance qui mène à la Toute Lumière! S'éclipser...

Et nous? Qu'en est-il dans nos vies?
Parfois, nous nous occupons des autres. Nous marchons vers eux, nous les entourons... Nous "semons" (de l'amitié, de l'écoute, de la patience, du réconfort,...) et nous aimerions voir des fruits . Parfois, nous les désirons vraiment pour que celui qu'on a aidé retrouve le bonheur, mais d'autres fois nous les désirons pour nous ("nos fruits"). Peut-être un peu pour nous valoriser (c'est grâce à moi que...), peut-être aussi parce que nous n'avons pas envie que ce soit d'autres qui récoltent les fruits de notre attention.

"Une bagarre éclate dans la cour... Je m'interpose. Les esprits se calment mais la réconciliation ne vient pas. Les jours passent et l'ambiance reste lourde. Je ne cherche pas d'aide ailleurs parce que je crois que je vais réussir tout seul à semer la paix.
Jésus me dit:"Envoie vers ailleurs."
Je me décide; je l'écoute... Je vais voir les élèves qui ne peuvent plus s'aimer et je leur parle d'un professeur en qui j'ai toute confiance. Ils devraient aller leur parler du problème...
Bientôt, les jeunes se lèvent et font l'effort du déplacement... la paix et la joie reviennent bien vite dans la cour..."

"En catéchèse, je suis responsable d'un groupe. J'aimerais que les fruits de mon action se voient vite... J'ai sans doute un peu oublié que la graine ne vient pas de moi et qu'il faut semer sans rien attendre en retour..."



Nous ne sommes pas là pour forcer les autres, mais pour leur donner envie de marcher sur un chemin de lumière.




*Et si nous étions l'aveugle:
Les nuits sans lune, sans étoiles, tout est noir autour de nous. On ne reconnaît pas les personnes qui nous entourent. On ne distingue pas les formes, les couleurs, le lieu où nous sommes, le chemin, le but à atteindre... Du coup, on se perd facilement, on peut se tromper de chemin, butter contre une pierre, tomber, se faire mal... Avancer devient très difficile.
Etre aveugle de naissance, c'est avoir vécu sa vie entière dans le noir. C'est ne connaître aucun visage, ne voir aucun paysage, avoir des difficultés pour trouver son chemin...
L'aveugle de l'évangile rencontre Jésus. Cette rencontre, suivie d'une démarche de foi (il écoute Jésus lorsque celui-ci lui dit d'aller à la piscine de Siloé), transforme sa vie: il se met à voir les gens qui l'entourent, il peut les reconnaître de loin et aller vers eux sans avoir à attendre qu'ils viennent vers lui; il peut faire le premier pas... Il voit aussi, comme tous, une partie du chemin (pas après pas, du départ jusqu'à l'arrivée, le chemin se révèle peu à peu à ses yeux). De ce fait, il est plus libre; il ose se lever, il ose avancer; il n'a pas tout le temps besoin de demander sa route.
Il reconnaît en Jésus, celui qui l'a fait passer de l'obscurité à la lumière ("Jésus m'a ouvert les yeux...").

Et nous? Qu'en est-il dans nos vies?
Parfois, tout semble noir autour de nous. Alors, nous n'osons pas nous lever...nous avons peur de nous égarer sur le chemin, nous ne savons pas quelle direction prendre, nous avons peur de tomber... (Dispute avec quelqu'un; manque de pardon; bêtise que l'on n'ose pas avouer...) D'autres fois, nos yeux semblent fermés: nous ne voyons pas ce qui se passe autour de nous, nous ne voyons pas l'autre et sa misère...

Pourquoi ne pas demander à Jésus de nous ouvrir les yeux: ainsi, nous verrons un peu mieux le chemin et nous ne prendrons pas le risque de tomber ou de nous perdre... Pourquoi ne pas lui faire confiance?
Jésus nous montrera toujours le chemin de lumière, de paix et de joie, le chemin qui fera resplendir nos vies!



Sur le chemin d'Amour et de Lumière, Jésus marche toujours avec nous.




*Les titres donnés à Jésus:
On pourra chercher le texte de Jean dans un Evangile. (Jean 9,1-41)
Les enfants recopieront les noms et expressions donnés à Jésus (par les disciples, l'aveugle, les pharisiens, Jésus).
On trouvera: Jésus, Rabbi (ou maître), la lumière du monde, l'homme appelé Jésus, celui-là ne vient pas de Dieu, un prophète, un pécheur, un homme venant de Dieu, Seigneur, Fils de l'homme.

Jésus n'est pas reconnu par tout le monde de la même façon. Dans le texte, on passe par des extrêmes: "pécheur", "il ne vient pas de Dieu"... à... "un homme venant de Dieu", "tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde", "Seigneur"...
L'aveugle est en chemin; ses yeux s'ouvrent peu à peu: au début, il dit que Jésus est un homme, un prophète, un homme venant de Dieu, puis le Seigneur, le Fils de l'homme.


Fils de l'homme??
Jésus dit à l'aveugle: "Tu vois le Fils de l'homme". Comment pourrions-nous définir le "Fils de l'homme"?
(Relire l'évangile et noter tout ce qui concerne Jésus)
Jésus voit ceux qui sont dans l'obscurité. Il ne les juge pas; il s'approche, il les touche, il veut les "nettoyer" de la pellicule grise qui recouvre leur vie ("frotter") et leur révéler le trésor de lumière. Il indique un chemin, un geste, puis, il leur fait confiance... Il disparaît sans attendre les fruits... Il revient vers celui qui a été chassé.

Le Fils de l'homme ne juge pas, il voit plus loin, plus profond; il voit le trésor qui sommeille en chacun. Il essaie de rendre l'espérance, de redonner la confiance, de remettre debout. Il indique un chemin merveilleux: un chemin où toute nuit devient Lumière...







AVEUGLE-NE: PRIERE et CONTE:
(Clique ci-dessous:)



Prière

OU


Conte du mouton vraiment aveugle
à l'amour qui l'entoure.

Ne pas oublier de prier pour les autres: Notre prière peut être source de lumière pour eux.







AVEUGLE-NE: JEUX:


Mots-croisés:



Réponses: mendier, naissance, aveugle, piscine, siloé, boue, yeux, prosterne, Dieu, Jésus, voisins.







AVEUGLE-NE: FRESQUE:


Fresque du XIe siècle, de la cathédrale Sant'Angelo in Formis à Capoue:



Les personnages:
On reconnaît Jésus à son auréole cruciforme. Il est le plus grand personnage du tableau. Ceci nous dit que c'est lui le personnage principal.
Dans sa main gauche, il porte les rouleaux de la Bible (Parole de Dieu). Avec sa main droite, il applique de la boue sur les yeux de l'aveugle.
Jésus sait joindre le geste à la Parole.

A gauche de Jésus, deux personnages un peu en retrait. Ils représentent les disciples.
L'un d'eux montre Jésus: comme s'il voulait nous inviter à le suivre.

A droite de Jésus, l'aveugle. On le voit deux fois.
Dans cette fresque, deux parties de l'évangile: -->Jésus passe la boue sur les yeux de l'aveugle.
-->L'aveugle va se laver à la piscine de Siloë.
Dans la partie de droite, l'aveugle se lave les yeux en tournant le dos à sa vie passée: ceci signifie la conversion, le retournement de vie.

Autres:
*Les couleurs sont pastels: le bleu domine.
* La fontaine a pris la forme d'un baptistère. L'aveugle est entré dans une vie nouvelle, une vie avec Dieu.







L'AVEUGLE: POWERPOINT: Luc 18,35-43
Méditation: Aveugles par choix de Doris et Maurice, de l'île Maurice.
Site: http://lepuidamour.com/


CLIQUER ICI POUR TELECHARGER LE POWERPOINT.









(Pour aller vers le plan, les chants et prières, les images et coloriages,..., ne fermez pas! Remontez juste au début de la rencontre)



haut de la page

effectuer une recherche Forum Contactez-nous


D'où viennent les visiteurs